Recherche

Mode d’emploi : Comment utiliser son CPF ? Partie 2

comment utiliser son CPF pour évoluer professionnellement

Que vous soyez en CDD ou en CDI, à temps plein ou temps partiel, indépendant ou au chômage, le compte personnel de formation vous est ouvert. Grâce à ce dispositif, vous avez accès à un financement dédié à votre qualification. Si vous avez lu la première partie de ce dossier sur l’utilisation du CPF, vous savez ce qu’est ce levier et comment il fonctionne. Quelques interrogations subsistent probablement encore. Comment utiliser son CPF selon son statut professionnel ? Quelles sont les formations suivies les plus populaires ? Découvrez nos ultimes réponses dans cette dernière partie.

 

Comment utiliser son CPF en fonction de sa situation professionnelle ? 

Comment utiliser son CPF pour se former quand on est salarié du secteur public ?

comment utiliser son CPF pour un salarié du secteur publicLes salariés du secteur public ne sont pas soumis aux mêmes règles que les salariés du secteur privé ou ceux non salariés. Si la plupart des actifs cumulent désormais des euros, les fonctionnaires, agents publics ou contractuels acquièrent toujours des droits de formation calculés en heures. Il peuvent cumuler jusqu’à 25 heures de formation par an plafonné à 150 heures, que ce soit après avoir travaillé à temps partiel ou temps complet. 

Si vous êtes salarié dans la fonction publique, mais que vous ne disposez pas d’assez d’heures pour faire une formation, vous pouvez demander un financement complémentaire par anticipation de droits. Vous pourrez ainsi obtenir une avance sur vos heures de formation à rembourser dans les 2 années suivantes.

Si vous êtes agent de catégorie C et que vous ne possédez pas niveau supérieur ou égal au baccalauréat, vous pouvez acquérir 50 heures par an, plafonné à 400 heures maximum cumulées. 

Comment utiliser son CPF pour se former quand on est non-salarié ?

comment utiliser son CPF en tant qu’indépendant ou travailleur non-salariéLa première chose à avoir est que, si vous êtes travailleur non-salarié (TNS), que vous soyez indépendant, membre des professions libérales et des professions non salariées, artiste auteur ou conjoint collaborateur, vous avez droit au CPF.

Votre compte est donc alimenté, sauf exception et comme nous l’avions déjà mentionné dans la première partie de ce dossier, à hauteur de 500 euros par an dans une limite plafonnée à 5 000 euros. Si vous possédez un niveau d’étude inférieur au niveau 3 ou que vous êtes en situation de handicape vous pouvez toucher jusqu’à 800 euros par an dans la limite d’un plafond de 8 000 euros.

Si vous êtes travailleur non-salarié, vous devrez cependant vous acquitter de la contribution à la formation professionnelle (CFP) pour bénéficier des financements CPF. 

Si vous n’avez pas cumulé d’argent ou pas suffisamment vous pouvez, en tant que travailleur indépendant, financer votre formation par le biais de votre cotisation annuelle aux Fonds d’Assurance Formation (FAF). Le montant de cette cotisation et son plafond sont déterminés en fonction de la nature de votre activité. Sa prise en charge est relative au coût de la formation (et non pas au regard de la durée en heures du parcours de formation suivi).

Comment utiliser son CPF pour se former quand on est au chômage ?

comment utiliser son CPF pour un demandeur d’emploiBien évidemment, les demandeurs d’emploi ne peuvent acquérir des droits à la formation au cours d’une période de chômage. Si vous êtes en recherche d’emploi, vous pouvez cependant utiliser votre CPF pour financer une formation. Le compte personnel de formation est un dispositif fait pour vous accompagner tout au long de votre carrière, votre droit à la formation reste donc acquis et ouvert même en période d’inactivité. Le CPF vous permet justement de rebondir et de construire un projet professionnel sécurisé en mettant sur pied un plan de formation rodé. 

Il arrive cependant que votre budget CPF ne soit pas assez conséquent pour financer la formation que vous désirez. Dans ce cas, deux possibilités s’offrent à vous :

  • vous pouvez payer la différence vous-même ;
  • comme vous êtes chercheur d’emploi, vous pouvez faire une demande de prise en charge auprès de Pôle Emploi pour abonder votre compte.

Pour cette dernière option, vous devrez toutefois expliquer votre projet de formation à votre conseiller Pôle Emploi. Votre formation doit également commencer dans plus de 15 jours pour que le financement soit accepté. Pour cela, vous devrez prouver la sécurisation de votre projet professionnel en présentant les débouchés possibles, les entreprises qui recrutent, les formations qui dispensent du bon niveau de qualification, les compétences et diplômes exigés pour exercer le métier envisagé. Ensuite, vous obtiendrez une réponse concernant votre demande de financement sous 10 jours maximum. 

Concernant l’allocation chômage, son maintien dépend de plusieurs choses. Si vous touchez l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), vous pourrez maintenir votre rémunération pendant la durée de la formation grâce au dispositif AREF (Aide au Retour à l’Emploi Formation). Si vous êtes demandeur d’emploi, mais que vous ne touchez pas l’ARE ou que vos droits se terminent vous pouvez obtenir tous les renseignements sur la rémunération pendant la formation sur le site Pôle Emploi

Comment utiliser son CPF pour se former quand on est salarié du secteur privé ?

comment utiliser son CPF pour un salarié du secteur privéPour utiliser son CPF lorsque l’on est salarié du secteur privé rien de plus simple, il suffit de vous connecter à votre compte personnel, de chercher et sélectionner une formation et de vous y inscrire. Pour convertir vos heures DIF en euros CPF, vous avez juste à suivre les instructions précédemment énoncées. 

Si vous êtes salarié du secteur privé, deux choix s’offrent à vous quant aux modalités de suivi de formation. Vous pouvez opter pour une formation durant le temps de travail ou une formation hors temps de travail. Selon votre choix vous n’êtes pas soumis aux mêmes obligations et droits via à vis de votre employeur. Nous vous expliquons immédiatement pourquoi. 

 

Quelles sont les formations les plus demandées sur le CPF ? 

Certaines formations sont plus demandées que d’autres sur le CPF. Un phénomène qui s’explique par l’utilité de ces apprentissages, mais aussi par les qualifications professionnelles qu’ils dispensent et dont les entreprises ont besoin. Les formations CPF populaires font donc partie de celles qui sont particulièrement recherchées par les recruteurs en termes de qualifications professionnelles, les voici :

  1. formations en langue vivante (TOEIC,  Linguaskill (ex BULATS), Bright)
  2. formation pour acquérir le socle de connaissances et de compétences, de base et transversales (CléA)
  3. formation en informatique et bureautique (TOSA)
  4. conseil en évolution de carrière (Bilan de compétences, Validation des Acquis de l’Expérience (VAE))
  5. formation au permis de conduire

 

Vous savez désormais comment utiliser votre CPF parfaitement. Vous pouvez dès maintenant filer vérifier votre budget et vous inscrire dans l’une des nombreuses formations disponibles sur le répertoire du compte personnel de formation. Que ce soit pour débuter une reconversion professionnelle, évoluer en interne de votre entreprise, trouver un emploi ou tout simplement mettre à jour votre qualification, le CPF vous accompagne, quelle que soit votre démarche. 

Besoin d’un interlocuteur expert ? D’une oreille attentive et de bons conseils ? Contactez l’un de nos conseillers Moovéus !