Recherche

Mode d’emploi : Comment utiliser son CPF ? Partie 1

utiliser son CPF pour évoluer professionnellement

Le compte personnel de formation est un formidable dispositif qui permet à tous les travailleurs français de changer de métier, de booster leur employabilité, de développer leurs compétences ou parfois même d’obtenir leur premier titre de qualification. Un outil complet, mais parfois complexe qui empêchent les actifs de passer à l’action. Renoncer à ses droits pour un manque de compréhension est regrettable, car c’est avant tout renoncer à une carrière plus épanouie, motivante et rémunératrice. C’est pourquoi nous tenions à faire un dossier exhaustif sur l’utilisation du compte personnel de formation, pour vous aider à le comprendre et à en faire bon usage. Apprenez à savoir comment utiliser son CPF pour évoluer professionnellement

 

Qu’est-ce que le CPF et comment ça marche ? 

Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel à été adoptée en France le 5 septembre 2018. 

L’objectif de cette loi est de permettre à toutes les personnes entrées dans la vie active de suivre des actions de formation pour faciliter leur évolution professionnelle. C’est dans cette optique que, le 1er janvier 2019, le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le Droit Individuel à la formation (DIF). 

Auparavant crédités en heures de formation (solde d’heures DIF), les droits acquis sont désormais cumulés en euros et permettent de payer les frais de formation (budget CPF). La mise en place de ce nouveau dispositif permet un fonctionnement plus fluide et une lecture facilitée des droits acquis. 

En clair, le CPF est un droit au financement de la formation professionnelle continue, accessible à toutes les personnes qui sont ou ont été en activité professionnelle. Elles cumulent ainsi de l’argent en fonction de la durée de travail fourni sur une année. Chaque actif peut utiliser son CPF librement pour se qualifier et développer ses compétences tout au long de sa carrière. 

Comment sont calculés les droits ?

calculer son budget CPFPour générer un budget de formation et utiliser son CPF, il suffit d’avoir travaillé au moins à mi-temps sur une année. Chaque début d’année travaillée, la cagnotte est approvisionnée en fonction des heures effectuées. 

Comment consulter ses droits de formation ?

Pour connaître le montant de votre budget CPF, connectez-vous sur votre compte personnel de formation en vous munissant de votre numéro de sécurité sociale. Vous pouvez le trouver sur votre carte vitale. Le montant est consultable en ligne à n’importe quel moment et reste acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.

Quel est le budget maximum du CPF ?

Si le plafonnement du droit individuel à la formation était de 120 heures maximum sur 6 ans, le système du compte personnel est lui aussi limité à un certain seuil. Pour un salarié à temps complet, ce plafond se situe entre 500 et 800 euros par année sur une période de 10 ans. Le montant du plafonnement varie — entre les sommes de la fourchette indiquée — en fonction du niveau de qualification de chaque personne.

Ce qui signifie que :

  • les personnes qui possèdent un niveau de qualification inférieur au niveau 3 (CAP ou BEP) peuvent cumuler 8 000 euros maximum sur 10 ans (800 euros par an) ;
  • les personnes qui possèdent un niveau de qualification supérieur au niveau 3 peuvent, quant à elles, cumuler 5 000 euros maximum sur 10 ans (500 euros par an).

Comment reporter et utiliser ses heures DIF restantes ? 

Pendant 10 ans (de 2004 à 2014) le Droit Individuel à la Formation permettait à tous les actifs d’acquérir des heures de DIF pour développer leurs compétences ou se qualifier. Il était alors possible de cumuler jusqu’à 20 heures de formation chaque année sur une période de 6 ans. Ce solde d’heures ne pouvait cependant pas excéder 120 heures. 

Si vous avez travaillé durant cette période, vous avez probablement des heures acquises que vous devez convertir rapidement en euros pour ne pas les perdre. Vos heures de formation ne seront plus valables après le 31 décembre 2020, il serait donc vraiment dommage de ne pas profiter de vos droits cumulés toutes ces années. Si vous êtes au taquet du plafonnement de vos heures DIF, c’est 1 800 euros de perte qui ne seront pas dédiés et utilisés pour faire évoluer votre parcours professionnel. 

Pour reporter ses heures et utiliser son CPF rien de plus simple. 

Vous devez d’abord saisir, dans votre espace personnel, sur le site de moncompteformation, le solde de vos heures de travail. Vous trouverez votre nombre d’heures de DIF acquis sur :

  • votre bulletin de salaire datant de décembre 2014 ou janvier 2015 ;
  • une attestation de droit au DIF fournie par votre employeur ;
  • votre dernier certificat de travail. 

Avant de saisir vos heures, il faut les convertir en euros. Les heures de DIF sont converties au taux de 15 euros de l’heure (soit 1 heure = 15 euros). Regardez votre solde sur l’un des documents précédemment évoqués et faites le calcule en euros. Vous n’avez plus qu’à saisir le montant calculé (arrondissez à l’unité supérieure), télécharger le justificatif de saisie, puis enregistrer votre démarche. Votre solde est ensuite automatiquement crédité en euros sur votre compte. 

Lors de votre première demande de formation, le montant d’heure qui a été convertie en argent sera soumis à un contrôle pour vérifier l’exactitude de vos droits. Vous pourrez ensuite utiliser vos heures DIF restantes et obtenir le financement de votre formation en ayant reporté tout simplement ces dernières.

 

Comment trouver une formation pour utiliser son CPF ? 

Quelles sont les formations éligibles pour utiliser son CPF ?

Avant de commencer à chercher la formation qui vous permettra de faire évoluer votre vie professionnelle, vous vous demandez sûrement quelles formations sont éligibles au CPF. 

La liste des formations finançables par votre CPF est dressée par 3 partenaires sociaux : 

  • le Comité Paritaire National de la Formation Professionnelle (COPANEF) dont les formations sont ouvertes à tous ;
  • le Comité Paritaire Régional de la Formation Professionnelle (COPAREF) dont la liste des formations diffère entre chaque région et n’est disponible qu’aux personnes résidentes dans cette même région (il faut donc vous renseigner sur la liste des formations de votre région) ;
  • la Commission Paritaire National de l’Emploi dont chaque branche professionnelle établie une liste des formations qui est disponible et réservée aux les salariés de la branche en question.

Les types de formations éligibles au CPF peuvent être :

  • des actions de conseils en évolution professionnelles (VAE, bilan de compétences) ;
  • des formations permettant d’acquérir le socle de connaissances et compétences (comme le CléA) ;
  • des formations inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ;
  • des formations sanctionnées par un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

Comment chercher une formation éligible et utiliser son CPF ?

trouver une formation éligible au CPFUne fois connecté à votre compte personnel de formation, vous avez accès à un moteur de recherche pour trouver facilement et rapidement la formation dont vous avez besoin. Vous n’avez qu’à saisir le ou les mots-clés (le nom d’une formation, le nom d’un métier ou d’une compétence) et à entrer le code postal de la ville dans laquelle vous cherchez à vous former. Vous accéderez à une liste de formations éligibles au CPF en lançant votre recherche. 

Pour encore plus d’efficacité, le moteur de recherche du compte personnel de formation vous permet d’affiner votre recherche et de trier les résultats obtenus. Vous pouvez sélectionner des critères comme :

  • enseignement en présentiel ou à distance ;
  • prix de la formation ;
  • dates de début de formation et de fin de session ;
  • nom d’organisme de formation ;
  • distance géographique.

La plateforme du CPF vous offre également des fonctionnalités intéressantes pour anticiper votre évolution professionnelle. Vous pouvez par exemple ajouter à vos favoris des formations qui vous plaisent et que vous envisagez de suivre. Vous les aurez donc enregistrés pour les retrouver plus tard ou tout simplement pour comparer plusieurs formations similaires et choisir le meilleur organisme en fonction de vos besoins. Pour ajouter une formation à vos favoris, il vous suffit de cliquer sur l’étoile qui apparaît à côté de chaque formation dans la liste des résultats de recherche. Vous pouvez également cliquer sur « ajouter aux favoris » directement sur la fiche de formation.

Comment savoir si une formation répond à ses besoins ?

Chaque formation dispose d’une fiche renseignée par l’organisme formateur. Elle décrit le contenu de la formation, ses objectifs, le niveau de sortie, les modalités d’inscription spécifiques (prérequis), le prix et les dates. Avec ces indications, vous aurez toutes les informations pour vous assurer qu’une formation est faite pour vous. 

Comment être sûr de disposer des bons prérequis pour débuter une formation ?

Vous pouvez contacter l’organisme de formation grâce aux coordonnées disponibles sur la fiche pour en savoir plus sur les modalités de participation. L’organisme a, lui, 30 jours ouvrés pour contacter ses inscrits et vérifier avec eux qu’ils répondent aux prérequis de la formation.

 

Utiliser son CPF pendant ou après le travail ?

Comment utiliser son CPF sur son temps de travail ?

quel timing pour faire une formation ? Pour utiliser votre CPF sur votre temps de travail, vous devez impérativement demander l’autorisation de votre employeur. Son accord est requis uniquement sur les dates de formation et non sur le contenu. 

Pour obtenir l’aval de votre supérieur, vous devrez rédiger et lui faire parvenir une autorisation d’absence, par lettre recommandée avec accusé de réception, pour que vous puissiez quitter votre poste sur une période donnée et suivre votre formation. Cette autorisation doit être demandée au minimum 60 jours avant le début de la formation si sa durée est inférieure à 6 mois, et au minimum 120 jours avant le début de la formation si sa durée est supérieure à 6 mois.

Ensuite, votre employeur dispose d’un délai de 30 jours pour vous fournir une réponse. Une fois ce délai passé, l’absence de réponse vaut pour acceptation de votre demande. 

Les frais liés à votre formation (transport, hébergement, etc.) pourront être pris en charge par votre entreprise si elle a conclu un accord avec un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA). Si votre entreprise ne possède pas ce type d’accord, ces frais annexes seront directement pris en charge par l’OPCA.

Comment utiliser son CPF hors du temps de travail ?

Utiliser son CPF librement et de façon confidentielle

Le DIF, prédécesseur du Compte Personnel de Formation, était autrefois rattaché à l’employeur. Une obligation contraignante qui imposait aux salariés d’informer l’entreprise lorsqu’ils souhaitaient commencer une formation. Désormais avec le CPF, il n’est absolument pas nécessaire d’avertir ni d’obtenir l’accord de l’employeur pour suivre une formation en dehors du temps de travail.

Si vous envisagez par exemple de vous reconvertir ou de développer certaines compétences pour changer d’entreprise, vous n’avez probablement pas envie, dans l’immédiat, de le notifier à votre employeur. Utiliser le CPF hors du temps de travail est la solution pour développer sa carrière et évoluer librement. 

Utiliser son CPF en choisissant la bonne formule d’apprentissage

Il faudra cependant prendre en compte certains obstacles, notamment au niveau des horaires de formation. Certaines d’entre elles nécessitent une présence en journée ce qui risque de poser problème si vous désirez vous former hors du temps de travail et que vous êtes à temps plein.

Vous pourrez toutefois trouver et suivre une formation qui dispense des cours du soir, des cours le week ou un enseignement à distance accessible à tout moment. Si le programme d’apprentissage choisi ne propose pas d’alternative en dehors du temps de travail, vous pouvez également poser des congés. Ce n’est pas forcément la meilleure des options, mais vous n’aurez pas à prévenir votre employeur et ne dépendrez pas de son autorisation pour poursuivre vos ambitions professionnelles. 

Si en revanche vous êtes à temps partiel, suivre une formation hors du temps de travail ne devrait pas vous poser problème.

 

Voici la fin de cette première partie sur le mode d’emploi pour utiliser son CPF. Dans la prochaine et dernière partie de ce dossier, vous pourrez découvrir comment utiliser son CPF en fonction de sa situation professionnelle. Chose qui peut s’avérer compliquée au vu des différents statuts qui existent. Selon que vous êtes indépendant, au chômage, salarié de la fonction publique ou du secteur privé, l’utilisation et l’activation du CPF ne sont pas les mêmes. Vous aurez également droit à un bonus sur les formations les plus populaires du répertoire CPF. Alors, n’oubliez pas de suivre la suite pour récupérer encore plus d’infos sur le compte personnel de formation.