Employabilité définition : comment développer sa carrière ?

employabilité définition

Sommaire

Le terme employabilité, ne vous est peut être pas familier. Il est pourtant indispensable de le comprendre et d’apprendre à l’améliorer. Que ce soit pour garder son emploi, en retrouver un rapidement ou encore changer de voie, votre niveau d’employabilité est déterminante pour la réussite de votre projet. Car même confortablement installé dans un CDI, vous devez faire face à l’évolution du marché et sans cesse, vous adapter. Employabilité : définition, enjeux et conseils pour la développer, découvrez tout ce que vous devez savoir dans cet article. 

Employabilité : définition

Si le terme d’employabilité vous est inconnu, vous ne pouvez pas négliger son importance. Car tout le monde est concerné : jeunes actifs, séniors, diplômés de grandes écoles ou pas, chefs d’entreprise, demandeurs d’emploi, etc..

On peut définir l’employabilité comme la capacité à trouver et à maintenir un emploi grâce à des connaissances et des compétences mises à jour régulièrement. 

En d’autres termes, un salarié doit pouvoir s’adapter à l’évolution du marché du travail.

Dans ce contexte, la notion de “hard skills” et de “soft skills” est d’autant plus importante. 

Les “hard skills” sont toutes les connaissances et les compétences techniques qu’une personne possède. 

Par exemple :

  • la gestion de projets
  • la maîtrise des outils numériques et des réseaux sociaux
  • la conduite d’engins de manutention
  • la maîtrise d’une langue étrangère

Elles sont acquises le plus souvent dans les formations et enrichies à travers le parcours professionnel.

Quant aux “soft skills”, ce sont les compétences “douces” qui sont davantage liées au comportement humain

Par exemple : 

  • la capacité d’écoute
  • la flexibilité
  • la persévérance
  • la gestion du stress
  • l’esprit d’analyse

Il s’agit de traits de personnalité, mais aussi de compétences acquises grâce aux expériences professionnelles et personnelles. 

Votre employabilité dépend donc de l’ensemble de vos hard skills et de vos soft skills. 

Dans le milieu professionnel, l’employabilité est un enjeu majeur aussi bien pour les salariés que pour les entreprises

Explications.

L’employabilité au travail : un challenge d’adaptabilité

D’après une récente étude de Labor Statistics, on estime que la durée moyenne d’un salarié sur un même poste est d’environ 5 ans

Par la force des choses, un actif est donc amené à développer son niveau de qualification pour être recruté dans ses différents postes. Il doit alors toujours être tourné vers l’apprentissage de nouvelles compétences. Se former tout au long de sa vie professionnelle devient une priorité. 

Par ailleurs, le marché du travail est en perpétuel mouvement et plus encore depuis la crise sanitaire. L’économie est en pleine transformation, avec des métiers qui tendent à disparaître et d’autres pas encore créés. 

D’après Eurostat, l’organisme de statistiques au niveau européen, “15 millions d’emplois liés au digital seront créés d’ici 2025 et 6 millions d’emplois détruits en parallèle”

On le constate notamment avec l’emergence de l’intelligence artificielle et des robots qui remplacent les humains. Le travail est de plus en plus automatisé. Or, il faut des humains pour créer ces machines, les entretenir et gérer la face cachée de l’iceberg. 

Cela explique donc pourquoi il y aura toujours plus de créations d’emploi. La différence, c’est qu’il s’agit de métiers nouveaux pour lesquels il va falloir se former

L’employabilité concerne donc aussi les salariés installés à leur poste de travail depuis de nombreuses années qui n’ont pas l’intention de changer de métier. S’ils veulent garder leur emploi et sécuriser leur parcours professionnel, ils n’ont pas d’autres choix que de suivre le mouvement en s’adaptant aux nouvelles technologies

L’entreprise a un rôle à jouer dans l’employabilité

L’entreprise est, elle aussi, impliquée dans l’employabilité des salariés. Elle a un rôle crucial à jouer puisqu’elle y trouve un intérêt certain à faciliter le maintien et le retour à l’emploi des salariés. 

On peut même dire qu’elle est responsable de l’employabilité durable de ses collaborateurs.

D’une part, l’employeur a une obligation légale vis-à-vis de la formation du salarié, inscrite dans le Code du Travail. Il doit assurer l’adaptation au poste de travail, quelle que soit l’évolution économique.

Il doit anticiper le changement et accompagner les employés dans cette transition professionnelle. L’enjeu est de les rassurer dans un premier temps, puis de leur proposer des outils adaptés. 

Pour cela, l’entreprise a une obligation d’informations sur les différents dispositifs de formations. 

Elle doit également participer au financement de ces formations continues. C’est ce que l’on appelle “la contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance”.

Découvrez-en plus ici sur l’obligation de formation de l’employeur.

Au-delà de l’obligation légale, l’entreprise doit assurer l’employabilité des salariés d’un point de vue stratégique

Pour rester compétitive sur le marché, elle doit s’équiper d’outils innovants, rester flexible dans son activité et être entourée de talents. Ce qu’elle recherche avant tout, c’est la performance et la productivité. Mais sans collaborateurs compétents, c’est impossible à mettre en œuvre.

Les entreprises ont donc tout intérêt à développer l’employabilité de leurs salariés. Leur bien être est d’ailleurs étroitement lié à cette mesure avec une motivation accrue, une baisse du turn-over et une bonne réputation de l’entreprise. 

6 conseils pour développer son employabilité 

Vous savez maintenant que l’employabilité est un enjeu majeur dans le monde du travail actuel. L’employeur doit donc vous accompagner vers cet objectif, mais il n’est pas le seul acteur de cette histoire. 

Et vous ? Quelles actions allez-vous mettre en place pour améliorer votre employabilité ? 

Voici 6 conseils pour la développer.

  1. Profiter de l’entretien professionnel 

Il est obligatoire en entreprise et doit avoir lieu tous les deux ans ou au retour de certains congés. Cet entretien vous permet d’envisager les perspectives d’évolution professionnelle. 

Lors de cet entretien, il n’est pas question d’évaluer votre travail mais bien de vous informer des différentes actions de formations possibles. Indispensable comme point de départ avant de suivre une éventuelle formation professionnelle ! 

  1. Évaluer ses compétences

Assurer son employabilité n’est possible que s’il y a remise en question. Il est donc nécessaire de faire le point sur votre carrière professionnelle. 

Êtes-vous toujours en adéquation avec votre emploi actuel ? Quelles sont vos forces, vos faiblesses ? Quelles compétences supplémentaires peuvent vous être utiles ? Etc..

Le bilan de compétences est certainement le dispositif le mieux adapté pour faire un état des lieux de votre vie professionnelle et savoir comment développer votre employabilité. 

  1. Continuer l’apprentissage

Un des secrets pour garder son employabilité, c’est de toujours continuer à apprendre. Que ce soit une langue étrangère, la remise à niveau en informatique ou toute autre compétence transversale

Cette dernière est d’ailleurs très recherchée par les recruteurs puisqu’il s’agit de connaissances et savoir-faire applicables dans diverses situations professionnelles. C’est le cas notamment de la “formation pour communiquer à l’oral”.

 Et bien sûr, n’oubliez pas de mettre à jour votre CV régulièrement ! 

Envie d’en savoir plus sur les compétences transversales ? Moovéus vous invite à lire cet article  : Pourquoi et comment faire une formation transversale ?

  1. Développer son réseau

Même en étant en poste actuellement, vous devez veiller à entretenir votre réseau. Et si vous n’en avez pas, c’est le moment d’en créer un !

En plus de garder du lien social en dehors de votre entreprise, vous bénéficiez d’expériences et de retours constructifs qui peuvent vous servir. 

Et si vous décidez de changer de travail, solliciter ses contacts est le meilleur moyen de retrouver un emploi rapidement. 

Le meilleur endroit pour se créer un réseau est inévitablement LinkedIn. Mais n’oubliez pas les événements de réseautage organisés partout en France. 

  1. Accepter de sortir de sa zone de confort

L’employabilité, c’est aussi la capacité à s’ouvrir au monde extérieur et aux nouvelles opportunités. Vous devez rester attentif à toutes les bonnes occasions qui pourraient vous faire évoluer professionnellement. 

Bien sûr, cela demande de sortir de sa zone de confort et de prendre des risques mesurés. 

Que diriez-vous de gérer un nouveau projet ? De provoquer une mobilité ou pourquoi pas même, de travailler à l’étranger ? 

  1. Travailler sa confiance en soi

La confiance en soi est un des piliers de la réussite professionnelle

Comment convaincre un recruteur que vous êtes le candidat idéal pour le poste à pourvoir si vous ne croyez pas en vos capacités ? 

Cette compétence, qui fait partie des soft skills, n’est pas innée. Elle se travaille jour après jour. 

À vous de prendre les devants si vous voulez développer votre carrière professionnelle !

Maintenant que vous connaissez la définition d’employabilité et des moyens de la développer, ce terme doit faire partie de votre vocabulaire si vous voulez faire évoluer votre carrière. 
Même si l’État, les régions ou Pôle Emploi sont derrière vous pour vous soutenir dans votre projet, la démarche ne peut provenir que de vous. Alors ne perdez plus de temps et passez à l’action ! Pour toute demande d’informations, adressez-vous à notre contactez-nous.

Donnez une note à cet article

À propos de l'auteur(e)

Partager cet article

Être notifié de la réponse à mon commentaire
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires

Envie de faire bouger les lignes de votre carrière ?

Que vous souhaitiez trouver ou changer d'emploi, entreprendre ou évoluer dans votre entreprise, Moovéus vous aider à atteindre vos objectifs.

0
Nous aimerions avoir votre avis, laissez nous un commentaire :) x