Formation non éligible CPF : quel financement alternatif ?

financement formation non éligible cpf

Sommaire

Vous pensiez mobiliser votre CPF pour suivre une formation, mais celle qui vous intéresse n’est pas éligible ? Pas de panique ! D’autres solutions de financement existent si vous choisissez un parcours absent du répertoire Mon compte formation. Alors, comment obtenir les fonds nécessaires pour développer vos compétences ? Quels financements alternatifs sont possibles ? Moovéus fait un tour d’horizon pour trouver le moyen de financer votre formation non éligible CPF

Formation non éligible CPF : comment faire ?

Lorsque l’on souhaite suivre une formation, la mobilisation du CPF pour le financement est la première idée qui nous vient en tête. Ce dispositif est une ressource précieuse pour apprendre un métier, évoluer professionnellement ou développer d’autres compétences. 

De 500 à 800 € sont ajoutés chaque année travaillée sur le compte formation. Le solde maximum du budget CPF est de 5 000 ou 8 000 € et permet de financer les formations éligibles au CPF. 

Aujourd’hui, on compte près de 170 000 formations disponibles sur la liste CPF. C’est beaucoup, et pourtant ! Celle que vous convoitez n’y figure pas. 

Si vous voulez vous faire financer une formation non éligible CPF, vous devez donc absolument trouver une alternative

C’est le cas également si votre solde CPF est insuffisant ou inexistant. 

Voyons ensemble quelles sont les solutions de financements autres que le CPF.

L’employeur

L’employeur a l’obligation de participer à l’évolution professionnelle d’un salarié en étroite collaboration avec l’OPCO (opérateur de compétences). 

Le dispositif le plus courant pour se former sur le temps de travail est le plan de développement des compétences (PDC). 

Lorsqu’un salarié fait une formation obligatoire ou non, dans le cadre du PDC, la demande émane souvent de l’employeur. Mais la demande peut tout à fait être réalisée à l’initiative du salarié

Si vous désirez effectuer une formation non éligible CPF, le plan de développement des compétences peut donc vous aider à la financer. 

La formation doit cependant faire partie du plan de l’entreprise, à vérifier auprès de l’équipe RH. Sachez également que l’employeur peut refuser la demande de formation, mais il doit justifier son refus.

La région

Si vous ne pouvez pas utiliser votre CPF pour suivre une formation, la région peut vous aider financièrement. 

En fonction de la législation locale, le financement d’une formation par le conseil régional est envisageable sous forme de chèques de formation.

Le montant de l’aide et les critères d’éligibilité sont différents selon chaque région

Le financement du conseil régional peut inclure les frais de formation, de transport, d’hébergement et éventuellement une rémunération

Pour obtenir cette aide de la région, vous devez constituer un dossier expliquant votre projet. Rapprochez-vous d’un conseiller professionnel ou de l’organisme de formation souhaité.

Le compte professionnel de prévention

Vous exercez dans un métier dit “à risques” ? Vous avez droit à un compte professionnel de prévention ou C2P. C’est l’ancien compte de pénibilité.

Il s’agit d’un système de points cumulés en fonction des facteurs de risques auxquels le salarié est exposé. 

Parmi ces facteurs de risques, on note par exemple :

  • le travail de nuit
  • le travail répétitif à une cadence soutenue
  • les températures extrêmes
  • le bruit

Pour en faire la demande, l’employeur doit faire une déclaration dans la DNS (déclaration sociale nominative). Le compte est ensuite automatiquement créé.

Ce compte a pour objectif de :

  • pouvoir suivre une formation pour s’orienter vers un autre métier moins risqué
  • bénéficier d’un temps partiel sans perte de salaire
  • valider des trimestres de majoration de durée d’assurance vieillesse pour partir plus tôt en retraite


Vous y avez droit ?

Pensez-y pour choisir une formation non éligible CPF !

Le compte d’engagement citoyen

Le compte d’engagement citoyen (CEC)  est destiné à toutes les personnes ayant une activité de bénévole, de volontaire ou de maître d’apprentissage. Il est accessible dès l’âge de 16 ans ou 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. 

Pour y avoir droit, vous devez avoir réalisé au moins 200 heures de bénévolat sur la dernière année ou 6 mois en tant que maître d’apprentissage. La durée minimum varie pour les activités de volontaire (service civique, pompier volontaire, etc.).

Le montant acquis sur le compte d’engagement citoyen peut atteindre 240 € pour un an

Ce montant peut être utilisé de 2 façons : .

  • pour venir abonder le solde CPF initial et financer en totalité une formation éligible au CPF
  • pour financer une formation spécifique destinée aux bénévoles, qui peut être non éligible au CPF

Pôle Emploi

Vous n’aurez jamais été aussi excité de faire appel à Pôle Emploi 😉

En tant que demandeur d’emploi indemnisé ou non, vous pouvez solliciter Pôle Emploi pour le financement de votre formation. Il s’agit de l’aide individuelle à la formation (AIF)

L’AIF est également destinée aux personnes en :

  • Contrat de Reclassement Professionnel (CRP)
  • Contrat de Transition Professionnelle (CTP)
  • Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

Cette aide intervient pour compléter un autre financement ou pour subventionner la totalité de la formation.

Pour en faire la demande, rapprochez-vous de votre conseiller Pôle Emploi pour établir votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). La formation choisie doit bien sûr être cohérente avec ce projet, qu’elle soit éligible CPF ou non. 

Vous devez également demander un devis à l’organisme de la formation pour entamer les démarches.

Le FAF pour les travailleurs indépendants

Tous les travailleurs non-salariés payent une cotisation appelée Contribution à la Formation Professionnelle (CFP). Grâce à cette participation, vous êtes rattaché à un Fonds d’Assurance Formation (FAF) selon votre code NAF. 

Par exemple : 

  • l’AGEFICE pour l’activité de commerçant
  • le FAF-PM pour l’activité libérale médicale
  • le FAFCEA pour l’activité d’artisan

En tant qu’indépendant, vous avez la possibilité de demander le financement de votre formation à votre FAF, en plus d’avoir un compte CPF. 

Mais attention, car la formation choisie doit répondre aux critères de votre FAF

Si ce n’est pas le cas, sachez qu’un crédit d’impôt existe pour les dépenses de formation. Il est accordé aux dirigeants d’entreprise (sauf micro-entrepreneurs) souhaitant acquérir de nouvelles compétences. 

Pour en savoir plus, voici toutes les modalités du crédit d’impôt pour les dirigeants d’entreprise.

L’autofinancement

Enfin, si aucun de ces dispositifs n’est envisageable, il y a toujours la possibilité d’autofinancer votre formation non éligible CPF. 

Avec un peu d’imagination et de bonne volonté, voici quelques idées pour trouver l’argent dont vous avez besoin :

  • profiter du paiement en plusieurs fois pour les organismes qui le propose
  • obtenir une augmentation de salaire
  • faire des heures supplémentaires rémunérées
  • économiser de l’argent chaque mois
  • vendre des effets personnels

Même si le CPF est largement utilisé pour réussir son évolution professionnelle, il n’inclut pas toutes les formations. De toute évidence, ce critère d’éligibilité CPF ne doit pas vous arrêter dans le choix d’une formation. Heureusement, il existe des financements alternatifs. Pour être sûr d’avoir les bonnes informations, contactez un conseiller Moovéus.

5/5 - (1 vote)

À propos de l'auteur(e)

Partager cet article

Être notifié de la réponse à mon commentaire
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires

Envie de faire bouger les lignes de votre carrière ?

Que vous souhaitiez trouver ou changer d'emploi, entreprendre ou évoluer dans votre entreprise, Moovéus vous aider à atteindre vos objectifs.

0
Nous aimerions avoir votre avis, laissez nous un commentaire :) x