Skip links

Comment créer son entreprise ? Le guide en 12 étapes

En 2020, 848 200 créations d’entreprises ont été enregistrées en France d’après l’INSEE. Un chiffre encourageant pour tous ceux qui envisagent d’entreprendre, mais qui n’osent pas sauter le pas. Pour de nombreux porteurs de projet, la création d’une entreprise est l’aboutissement d’un long travail, et le début d’une nouvelle aventure ! En effet, la concrétisation d’un tel projet impose de la patience avant de satisfaire ses premiers clients. Comme nous adorons les belles histoires d’entrepreneurs, nous vous proposons de suivre les 12 étapes de ce guide de la création d’entreprise afin de passer plus rapidement de l’idée au projet. Lisez notre article pour savoir comment créer son entreprise pas à pas. 

Étape n° 1 : Avez-vous l’âme d’un entrepreneur ? 

Quand on se demande comment créer son entreprise, on oublie parfois de se demander pourquoi. Pourtant, ce questionnement est essentiel. Vous devez savoir si votre projet entrepreneurial vous donnera envie de vous lever chaque matin, et même de faire face aux complications bien connues de la création d’entreprise. 

Ainsi, demandez-vous si la mission de votre future entreprise vous stimule. Généralement, c’est le cas, puisque vous avez choisi de vous lancer à 100 % dans ce projet. Là où les choses se compliquent, c’est ce qui concerne l’aspect technique soit de votre futur métier soit du statut d’entrepreneur en soi. 

En effet, même si vous êtes absolument passionné et que vous croyez en votre projet plus que personne, il vous sera utile de développer les qualités d’un entrepreneur afin de déployer votre business de manière durable : autonomie, confiance en soi, capacité à prendre des initiatives et des décisions, etc.. Pas de panique, les qualités d’un entrepreneur se renforcent par la pratique et par la formation.

Pour mesurer vos capacités à développer et pérenniser une entreprise, Moovéus vous accompagne au travers de son bilan de compétences entrepreneuriales. Un accompagnement durant lequel vous pourrez identifier votre potentiel pour devenir entrepreneur.

Enfin, développer l’état d’esprit d’un entrepreneur, c’est aussi anticiper les possibilités d’échec du projet. Alors, avant de vous lancer, vous devrez vous préparer à l’éventualité que votre business ne fonctionne pas, afin de mieux rebondir par la suite ! 

Etape n°2 : Quelle est la raison d’être de votre projet ? 

Dans un second temps, cette question est essentielle car elle permet d’affiner votre idée de projet. Si vous vous demandez comment créer son entreprise, c’est probablement que vous avez une idée en tête. Peut être que pour le moment, vous ne voyez pas bien comment celle-ci pourrait devenir une affaire rentable. 

Là encore, pas de panique ! Toute création d’entreprise naît d’une idée. Ce qui compte, c’est de laisser cette idée mûrir avant d’entreprendre des actions de création d’entreprise. Pour vous aider à évaluer la pertinence de votre idée, posez-vous, par exemple, les questions suivantes : 

  • « en quoi mon idée va améliorer le quotidien du public visé ? À quelle problématique répond-elle ? »
  • « existe-t-il une demande à ce sujet ? Qu’est ce que la cible attend ? »
  • « est ce que je possède les compétences pour répondre à ces besoins et pour mettre en œuvre mon idée ? »

Etape n° 3 : Faites une étude de marché

Si dans les étapes précédentes on vous conseillait de prendre le temps de la réflexion, il est désormais l’heure de passer aux choses sérieuses ! L’étude de marché répond concrètement à l’étape 2. Ainsi, après avoir affirmé que oui, il existe un besoin auquel votre future entreprise peut répondre, il s’agit de savoir comment ! En bref, d’argumenter cette réponse avec des données chiffrées, issues  : 

  • de recherches sur Internet ; 
  • des documents de vos concurrents directs ou indirects ; 
  • de sondages et d’enquêtes sur le terrain. 

Si à l’issue de votre analyse, il s’avère qu’il y a une demande, et donc que vous avez toutes vos chances de vous implanter sur le marché visé, il est temps de vous demander comment vous allez y répondre. Et si possible, mieux que les autres ! 

comment créer son entreprise en se démarquant de la concurrence

Etape n°4 : Construisez un business plan 

Le « comment » vous allez implanter votre entreprise sur un marché se matérialise dans le business plan, un document quasi-officiel, passage obligé de toute création d’entreprise. Il vous sera demandé pour convaincre des partenaires et des investisseurs, demander un prêt à la banque, rejoindre un incubateur de projets, etc..

Dans les grandes lignes, un business plan doit comprendre les sections suivantes : 

  • une synthèse du concept de votre entreprise : il s’agit de résumer ce que vous proposez en quelques phrases. Ce résumé est la base de votre pitch. Vous savez, cette présentation de votre projet à l’oral en moins d’une minute. 
  • une analyse de votre secteur d’activité : elle reprend les éléments de votre étude de marché, avec une dimension analytique. C’est-à-dire que vous devez tirer un bilan à partir de données quantitatives. 
  • une analyse de votre cible : il vous faut savoir qui est votre public cible et comment vous allez l’attirer vers votre business. 
  • un plan opérationnel : là, il s’agit de savoir concrètement ce que vous allez faire, et comment vous allez le faire. 
  • un plan financier : bien entendu, pas de projet sans subventions. Le but du plan financier est de déterminer combien vous allez devoir investir avant de générer des bénéfices. 

Étape n°5 : Testez votre projet ! 

Tant que vous n’avez pas de clients, difficile de savoir si votre projet tient la route…. Heureusement, il est possible (et même vivement conseillé) de le mettre à l’épreuve avant de vous lancer véritablement dans la grande aventure de l’entrepreneuriat. 

Pour cela, mettez vos proches à contribution ! Ceux-ci peuvent se glisser dans la peau d’un client. Demandez-leur d’être objectifs et critiques. Ainsi, vous pourrez en profiter pour corriger quelques erreurs stratégiques avant le grand saut. 

Etape n°6 : Donnez un nom à votre projet 

Pour certains créateurs, le nom de leur future entreprise est déjà tout trouvé depuis les premières esquisses du projet. Pour d’autres, trouver un nom d’entreprise relève du casse-tête. 

On vous rassure, vous n’êtes pas obligé de trouver le nom de votre future entreprise dès le début du projet. Attendre de passer les étapes précédemment citées peut vous permettre de vous mettre sur la voie, afin de trouver un nom en cohérence avec la mission, la vision et les valeurs du projet. 

Si vous bloquez encore, pensez à toutes ces petites techniques qui aident à construire un nom d’entreprise, comme : ajouter un préfixe ou un suffixe, partir d’un nom commun, s’inspirer d’un prénom ou d’un nom de famille, ou encore décrire tout simplement la finalité de l’entreprise. 

Pour trouver la bonne idée, pourquoi ne pas se lancer dans un petit brainstorming ?

Quoi qu’il en soit, il vous faut prendre en compte le fait que votre nom va définir l’identité de votre entreprise …. et se retrouver partout ! Documents officiels, supports de communication, nom de domaine de votre site internet etc. 

Etape n° 7 : Choisir le statut de votre entreprise

Le choix du statut de votre entreprise est une décision administrative, mais aussi stratégique. Suivant la forme juridique choisie, le montant de vos charges et votre niveau de responsabilité juridique ne seront pas les mêmes, et vous n’aurez pas accès aux mêmes plafonds de chiffre d’affaires. 

Alors, avant de choisir entre la micro-entreprise, l’entreprise individuelle, la société à responsabilité limitée (SARL) ou encore la société anonyme, nous vous conseillons de vous entourer d’un expert ou bien de vous rapprocher de votre Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), qui saura prendre en compte les spécificités de votre business ainsi que vos objectifs de développement afin de vous aider à faire le bon choix. 

Etape n°8 : Officialiser la création de votre entreprise 

Avant de lancer votre business et de partir à la rencontre de vos premiers clients, il est essentiel de régler toute la dimension administrative. En France, les étapes de la création juridique d’une société peuvent être les suivantes : 

  • la rédaction des statuts : c’est un document comprenant, le nom de la société, l’adresse de son siège social, le capital apporté par chaque associé et la manière dont elle va être gérée. 
  • l’évaluation du capital social de l’entreprise : c’est à la fois le montant dont vous disposez au lancement de votre entreprise, mais aussi du matériel ou encore des compétences et savoir-faire à intégrer.
  • la publication d’un avis de constitution dans un journal officiel : c’est une étape officielle, très administrative, dont le but est de donner une existence juridique à votre société. 
  • l’immatriculation de l’entreprise : il s’agit de la carte d’identité de votre société. L’immatriculation est obtenue à l’issue de l’envoi de tous les documents officiels au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). C’est lui qui vous délivrera votre numéro de SIRET. 

Si vous optez pour le statut de la micro-entreprise pour commencer, seule l’immatriculation de l’entreprise sera à régler. N’hésitez pas à vous entourer de professionnels pour bien choisir votre statut juridique.

Etape n° 9 : Gérer l’aspect financier de votre entreprise 

L’objectif d’une société, c’est bien entendu de générer des bénéfices.

À chacun sa méthode

Pour quasiment tous les formats juridiques d’entreprise, il vous faudra avoir un compte professionnel. Si vous vous lancez en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez ouvrir un simple compte courant mais celui-ci devra être distinct de votre compte personnel. 

Une fois les formalités bancaires réglées, il est temps d’organiser le financement de votre entreprise si vous avez besoin d’argent pour vous lancer, ce qui est souvent le cas. Pour cela, vous pouvez : 

  • faire une demande de prêt bancaire
  • présenter votre projet sur un site de crowfunding afin de récolter des dons ; 
  • demander une aide auprès de la CCI ou de tout organisme local. 

Si vous avez réussi à convaincre des investisseurs dès le lancement de votre business, il vous faudra évidement un compte bancaire sur lequel placer cet argent.

Enfin, pour commencer du bon pied, et même si vous ne générez pas beaucoup de capital pour le moment, prenez l’habitude de bien noter vos recettes et vos dépenses, tout en prenant en compte les frais de fonctionnement de votre structure (loyer du local, factures énergétiques, logiciels, fournisseurs, etc.), mais aussi les charges sociales que vous devrez régler à l’URSSAF. 

Etape n° 10 : Et si votre entreprise devenait une marque ? 

Avez-vous déjà entendu parler d’identité de marque ? Même si vous développez une petite entreprise, celle-ci doit avoir sa marque afin de marquer les esprits de vos futurs clients

Pour créer une identité de marque, au début, c’est assez simple : définissez les premiers éléments de votre charte graphique, votre politique de prix, votre proposition de valeur ainsi que le ton que vous allez employer sur vos différents canaux de communication. 

Les canaux de communication, ce sont l’ensemble des supports que vous allez choisir pour mettre en œuvre votre stratégie de communication. Ce choix doit être en accord avec la nature de votre entreprise, sa mission et son audience cible. Vous faire connaître sur le dernier réseau social à la mode ou distribuer des flyers dans les boîtes aux lettres proches de votre boutique, c’est à vous de décider ! 

Cartes de visite, site internet, réseaux sociaux, flyers… On doit pouvoir vous reconnaître facilement d’un canal de communication à l’autre. Veillez alors à conserver une homogénéité. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la création graphique, pensez à engager un professionnel. 

Enfin, si vous avez peu de moyens à investir dans votre communication pour débuter, rappelez-vous que votre identité de marque pourra évoluer avec votre entreprise. Faites donc le choix de la simplicité afin de capter vos premiers clients. 

Vous avez une première ébauche de votre identité de marque ? Il est temps de commencer à bâtir les fondements de votre stratégie de communication, en faisant la promotion de votre entreprise.

Etape n° 11 : Faites la promotion de votre entreprise ! 

Vous avez passé avec brio toutes les étapes de la création administrative d’une entreprise ? Vous avez survécu au business plan et aux nombreux rendez-vous à la banque ? Vous avez bâti votre stratégie de communication afin de capter l’attention de vos premiers clients ? Vous connaissez votre marché sur le bout des doigts ? 

Il est désormais temps de crier sur tous les toits que votre entreprise existe, et qu’elle est prête à répondre aux besoins de ses prospects ! 

Pour cela, faites parler de vous par tous les moyens : campagnes d’emailing, blog professionnel, présence dans les salons professionnels, publications sponsorisées sur les réseaux sociaux… bref, vous avez l’embarras du choix pour booster votre visibilité et commencer à exercer en tant qu’entrepreneur. 

Etape n°12 : Apprenez de vos erreurs de jeune entrepreneur

La vie d’un entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille. Si malgré toute votre bonne volonté, vous ne parvenez pas à vous faire connaître ou à générer un chiffre d’affaires suffisant pour rembourser vos investissements, ne jetez pas l’éponge tout de suite. Si une stratégie n’a pas fonctionné, c’est probablement qu’il en existe une autre plus adaptée. 

Devoir rectifier le tir est normal dans les premiers moments d’une entreprise. Pour que cela soit efficace, pensez à bien prendre le temps d’analyser vos résultats, que ce soit sur vos opérations de communication ou sur vos choix commerciaux. Si une décision n’a pas mené à l’effet que vous attendiez, tentez une autre manière en prenant des risques. Pensez a-da-pta-tion ! Cette flexibilité sera la clé pour faire perdurer votre business dans un environnement changeant

A retenir sur comment créer son entreprise 

  • Pour réussir une création d’entreprise il ne faut brûler aucune étape. 
  • Dans un premier temps, il faudra vous demander si vous avez les qualités d’un entrepreneur : autonomie, détermination, créativité etc, et vous questionner sur les possibilités que votre projet rencontre son public.
  • Ensuite, viennent les étapes classiques : réalisation d’une étude de marché et d’un business plan, trouver un nom, choisir un statut juridique, rédiger des documents officiels, gérer l’aspect financier etc. 
  • Une fois que votre entreprise existe officiellement, vous pouvez lancer vos premières actions stratégiques : définition d’une identité de marque, lancement d’une stratégie de communication, recherche de vos premiers clients. A cette étape, un seul mot d’ordre : l’adaptation ! 

Ces étapes sont essentielles pour créer son entreprise sereinement. Vous avez envie de vous lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat ? Les consultants Moovéus sont prêts à vous accompagner pour démarrer le plus sereinement possible la création de votre entreprise. Découvrez l’un de nos témoignages d’entrepreneurs pour comprendre notre démarche. 


Donnez une note à cet article
Être notifié de la réponse à mon commentaire
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires
simon
simon
1 année il y a

Bonjour, je vous remercie pour votre article, il est très captivant. Ce qui est contraignant dans l’entrepreneuriat c’est qu’il existe aussi des charlatans qui se font passer presque pour des gourous et qui font payer leur service bien plus chèr qu’une formation et qui n’apporte rien. Comme Marc Vanhove pour ne citer que lui…

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, laissez nous un commentaire :) x