Skip links

Reskilling : définition | Un nouveau mode de recrutement !

La signification de reskilling est reconversion ou requalification. Une stratégie de reskilling s’inscrit donc dans une logique de profonde transformation professionnelle. Les salariés assimilent de nouvelles compétences pour changer de métier ou accéder à un poste avec davantage de responsabilités. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce type de formation.

Reskilling : définition

Le reskilling est une formation qui consiste à maîtriser de nouvelles compétences essentielles dans l’optique de faire évoluer sa carrière ou d’effectuer une reconversion professionnelle. Le salarié pourra changer de métier ou de poste par exemple.

Les formations de reskilling ciblent des compétences techniques, aussi appelés hard skills. Elles peuvent concerner l’utilisation de nouveaux outils technologiques ou l’acquisition de nouvelles méthodes de travail, de nouveaux savoirs et de nouvelles aptitudes.

Le reskilling peut être choisi par le salarié ou bien lui être imposé.

Les enjeux du reskilling

Adopter une stratégie de reskilling permet de répondre à plusieurs enjeux de taille :

  • anticiper l’obsolescence des compétences pour rester compétitif et performant ;
  • s’adapter à l’automatisation des tâches de travail et à la digitalisation des métiers pour gagner en temps et en productivité ;
  • faire face à la pénurie de talents ;
  • motiver et fidéliser des collaborateurs pour lutter contre le turn-over over et l’insatisfaction au travail.

Reskilling : quelles formations ?

Le reskilling peut prendre diverses formes : formation inter-entreprise ou intra-entreprise, formation en présentiel, e-learning ou formation à distance, blended learning, etc.

Une grande variété de dispositifs sont envisageables :

À qui s’adresse le reskilling ?

Aux salariés qui souhaitent changer de métier

L’enjeu d’une reconversion professionnelle est de pallier le manque d’expérience. Pour attirer l’intérêt des recruteurs, il demeure impératif de se former. C’est là qu’intervient le reskilling : vous assimilerez des savoir-faire essentiels pour l’exercice de votre nouveau métier et bénéficierez d’une certification professionnelle reconnue. Vous aurez davantage de chances de trouver un emploi rapidement si vous avez acquis des compétences dans un secteur d’activité en pénurie de candidats.

Vous pouvez vous reconvertir en passant par le dispositif de reconversion ou promotion par alternance (Pro-A), à condition d’être en CDI, en CUI (contrat unique d’insertion) à durée indéterminée ou d’être un sportif ou un entraîneur professionnel en contrat à durée déterminée.

Aux salariés qui souhaitent changer de poste dans leur entreprise

Si vous avez l’impression que votre carrière stagne et que vous n’envisagez pas de démissionner ou de changer de métier, il est peut-être temps d’entamer une formation en étant salarié afin d’apprendre de nouvelles choses. Le reskilling vous offre de nombreuses perspectives d’évolution au sein de votre entreprise. Cela vous permettra d’avoir une expertise plus complète dans votre domaine d’activité et de booster vos performances. Vous pourrez prétendre à des postes à haute responsabilité et demander une augmentation.

Aux demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent aussi profiter des formations de reskilling en mobilisant leurs droits CPF ou en suivant une formation professionnalisante avec Pôle Emploi. Toutefois, ils doivent avoir une proposition d’embauche pour un CDI ou un CDD de 12 mois minimum. Pendant toute la durée de l’apprentissage, ils sont formés à leur futur poste. Une fois embauchés, ils maîtrisent déjà toutes les compétences requises.

La POE est un dispositif à destination des demandeurs d’emploi. Cette formation de 400 heures maximum comporte une période d’immersion en entreprise en tant que stagiaire.

Les avantages du reskilling pour l’entreprise

Conserver et faire évoluer ses talents

Vous êtes en quête de nouveaux talents pour faire face à l’obsolescence des compétences, mais vous voulez éviter de vous séparer de certains de vos collaborateurs ? Avec le reskilling vous pourrez recycler les talents existants afin de les faire accéder à des fonctions avec plus de responsabilités. Les salariés présents dans votre établissement connaissent déjà vos valeurs, vos méthodes de travail et la culture de votre entreprise : ils seront donc opérationnels plus rapidement que des nouvelles recrues.

Par ailleurs, le reskilling est un moyen efficace d’éviter le turn-over. Un collaborateur sans perspective d’évolution professionnelle a tendance à se lasser et à se sentir démotivé. Résultat : il finit parfois par démissionner pour se challenger et recevoir la reconnaissance dont il a besoin dans une autre structure.

Des collaborateurs mieux formés et plus investis

Le reskilling aide à se démarquer de ses concurrents en visant l’excellence ! Les collaborateurs gagneront en productivité et en compétitivité.

La promotion donne aux salariés un but à atteindre : c’est une façon de les fidéliser à votre entreprise en développant leur sentiment d’appartenance. Faire évoluer ses travailleurs favorise leur épanouissement, leur confiance, leur motivation, leur investissement, et par conséquent, leurs performances.

Améliorer sa réputation

Pratiquer le reskilling en interne, c’est valoriser et récompenser les qualités professionnelles, le travail et l’engagement de vos plus fidèles salariés. Ainsi, une entreprise qui propose des formations et offre à chacun la possibilité de faire carrière jouit d’une meilleure réputation et d’une plus grande attractivité.

Pour améliorer son image de marque et se prévenir du turn-over lié à un sentiment de démotivation, il est nécessaire de se montrer à l’écoute de ses collaborateurs. Lors d’un entretien professionnel, renseignez-vous sur leurs aspirations sur le long terme, leurs difficultés et leurs besoins, puis élaborez des actions de formation sur mesure.

Les avantages du reskilling pour les salariés

Faire face à l’obsolescence de compétences

L’émergence de nouvelles compétences, notamment dans le domaine technologique, est la cause d’un phénomène appelé l’obsolescence des compétences. L’automatisation des tâches permet à l’employeur de faire des économies et d’avoir des résultats optimaux. Contrairement à l’homme, la machine est très précise. En outre, elle ne se fatigue pas et ne se trompe pas. Toutefois, cette robotisation des espaces de travail entraîne progressivement la disparition de certaines fonctions. Avec une formation de reskilling, vous pourrez conserver votre employabilité en occupant un nouveau poste ou en apprenant à travailler aux côtés des machines.

Faire décoller sa carrière sans changer d’entreprise

Changer d’entreprise demande un temps d’adaptation. Il faut se familiariser avec les comportements, les valeurs et les méthodes de travail des collaborateurs expérimentés déjà en poste. Être embauché dans une nouvelle entreprise, c’est aussi repartir de zéro : vous devrez faire vos preuves et attirer la confiance de votre employeur. Ainsi, certains salariés préfèrent faire décoller leur carrière en se tournant vers la mobilité interne lorsque cela est possible.

Élargir ses perspectives professionnelles

Après plusieurs années passées dans une même entreprise, certaines personnes ressentent le besoin de se reconvertir pour différentes raisons :

  • le manque de possibilité d’évolution ;
  • un salaire trop bas ;
  • une perte de sens dans leur travail ;
  • des valeurs qui ne sont pas alignées avec celle de l’entreprise ;
  • des conflits sur le lieu de travail ;
  • une surcharge de travail, etc.

Tous ces facteurs peuvent conduire à une démotivation, à un désengagement, à un burn-out (état dépressif à cause d’une trop grosse pression) ou à un bore-out (l’ennui au travail).

Vous pouvez vous reconvertir avec une formation de reskilling dans le but d’exercer une nouvelle fonction ou un nouveau métier dans un autre établissement. Cela sera l’occasion de repartir sur des bases saines. Nous vous recommandons de cibler des formations qui vous feront accéder à des compétences rares et innovantes recherchées dans les secteurs d’activité en pénurie de candidats.

Comment développer une stratégie de reskilling ?

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est une méthode qui consiste à adapter les emplois et les compétences aux transformations technologiques, économiques, sociales et juridiques du marché du travail. L’employeur commence par faire l’inventaire des emplois de l’entreprise et des compétences qui s’y rattachent. Ensuite, il répertorie les emplois en forte mutation, les emplois en croissance et les emplois menacés. Il peut alors prévoir des formations de reskilling qui répondront à ses besoins sur le moyen et le long terme.

Il commence généralement par chercher parmi ses collaborateurs des profils avec des qualités et des aptitudes professionnelles qui correspondent aux postes à pourvoir afin de leur proposer une formation qui leur permettra d’évoluer dans l’entreprise. Il peut organiser des entretiens professionnels durant lesquels les salariés expriment leurs projets et leur motivation. Si aucun profil ne convient, il se tourne vers un recrutement en externe.

Quelle est la différence entre le reskilling, l’upskilling et le cross-skilling ?

L’objectif du reskilling est de transmettre des connaissances inédites qui dépassent le champ de compétences actuelles du salarié. Il ouvre la voie à de nouvelles perspectives de carrière telles qu’une reconversion ou un changement de poste.

L’upskilling vise à approfondir les savoirs existants d’un salarié pour optimiser et ajuster son expertise et le rendre plus performant sur son lieu de travail. Il n’implique aucune réorientation professionnelle.

Enfin, le principe du cross-skilling est de renforcer les compétences transversales et principalement les softs skills (les qualités humaines) pour développer l’autonomie, la polyvalence et la flexibilité des travailleurs.

 

Le reskilling apporte un nouveau souffle à la carrière des collaborateurs et permet aux employeurs de recruter rapidement des talents au sein de leurs équipes ou en externe avec le soutien de Pôle Emploi. Cette stratégie viendra résoudre la pénurie de candidats et renforcer les performances de l’entreprise.

 

Donnez une note à cet article
Être notifié de la réponse à mon commentaire
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, laissez nous un commentaire :) x