Skip links

Raisons d’une reconversion professionnelle : pourquoi se reconvertir professionnellement et comment l’expliquer ?

Chaque année BVA mène l’enquête sur les Français et la reconversion professionnelle pour VISIPLUS academy. D’après le rapport de 2021, 1 actif sur 2 songe à se reconvertir, est en cours ou s’est déjà reconverti. En fonction des réponses apportées par les sondés, l’étude à pu rassembler les causes fréquentes de ce besoin de changement. Car connaître les raisons d’une reconversion professionnelle, c’est pouvoir agir efficacement pour son bien être professionnel. C’est aussi le moyen de se donner les meilleures chances de réussir dans un nouveau projet. Voici 6 raisons d’une reconversion professionnelle et les chiffres associés pour vous aider à expliquer votre réorientation

Pourquoi expliquer les raisons d’une reconversion professionnelle ? 

Se reconvertir est une démarche de plus en plus courante, mais qui n’en reste pas moins singulière

Cette décision survient généralement à la suite d’un déclic, d’une prise de conscience propre à chacun.

Les raisons d’une reconversion professionnelle sont donc nombreuses. Il existe autant de parcours professionnels que d’individus.

C’est pourquoi savoir expliquer et décrire son propre cheminement est important lorsqu’on donne un nouvel élan à sa carrière. 

Que ce soit les recruteurs, les investisseurs, ou les futurs clients, ces acteurs voudront comprendre les raisons de votre réorientation professionnelle

Être en mesure d’exposer clairement votre carrière et de justifier vos choix d’orientation montre que vous assumez ce changement de cap. Cela démontre aussi que vous êtes prêt et déterminé à réussir dans votre nouveau projet professionnel.

C’est le meilleur moyen de rassurer vos interlocuteurs au démarrage de votre nouvelle vie professionnelle et de les faire adhérer à votre projet

De cette façon, vous pourrez également faire la différence face à de futurs concurrents. De nombreux candidats ou porteurs de projet sont dans une démarche similaire

49 % des actifs français sont concernés par la reconversion en 2021. Comprendre et faire comprendre son parcours peut ainsi devenir un atout considérable face à des profils semblables. 

Comment expliquer une reconversion professionnelle ? 

Être capable d’expliquer sa reconversion professionnelle est important pour l’employabilité.

C’est un exercice nécessaire dans le cadre :

  • d’un entretien d’embauche
  • d’une levée de fond
  • d’une demande de prêt,
  • de la rédaction d’une lettre de motivation ou d’un CV,
  • d’un événement de rencontres professionnelles,
  • etc..

Pour ce faire, soyez totalement transparent.

Inutile d’arranger la vérité. L’authenticité de votre parcours en fait sa valeur

Vos échecs comme vos réussites, vos forces comme vos faiblesses doivent être présentés sans artifices. L’honnêteté est souvent payante, d’autant que n’importe qui aujourd’hui peut vérifier un parcours professionnel. Il en va donc de votre crédibilité

Quelque part, ce sont vos expériences passées qui vous ont menés jusqu’à cette envie de changement. Elles font probablement partie des raisons de votre reconversion professionnelle. Sachez donc en tirer avantage. 

Vous devrez également détailler les étapes de votre réorientation. Expliquez :

  • ce qui vous a poussé à passer à l’action, 
  • pourquoi vous avez choisi cette orientation en particulier, 
  • par quel(s) moyen(s) vous êtes arrivé à vos fins. 

Ces informations intéressent vos interlocuteurs, elles permettent d’apporter un certain nombre d’éclaircissements sur votre profil professionnel.

Si vous avez réalisé un bilan de compétences, par exemple, dites-le. Cela signifie que votre décision était réfléchie et que vous ne vous êtes pas reconverti sur un coup de tête. C’est le type de démarche qui démontre que vous vous êtes assuré de la faisabilité de votre projet.

Pour les formations, c’est la même chose. Expliquez quel était le but de votre apprentissage et quelles sont vos compétences et connaissances acquises. Parlez de la reconnaissance du titre obtenu

Mentionnez aussi les démarches effectuées pour vous former. Comme le financement (CPF, Pôle Emploi, OPCO), les dispositifs actionnés (CPF de transition, congé de formation professionnelle, action de formation préalable au recrutement…).

Ces renseignements sont la preuve de votre engagement dans votre projet et de votre motivation

Pour finir, il faudra évidemment parsemer votre discours des raisons profondes qui vous ont poussé à la reconversion. Ou du moins, des aspects qui vous ont poussé vers votre choix de reconversion.

6 raisons d’une reconversion professionnelle 

Dans cette partie nous avons listé les raisons de la reconversion professionnelle les plus citées dans l’enquête de BVA et VISIPLUS academy. Ces raisons sont accompagnées des chiffres révélés par l’étude

L’objectif est de vous permettre d’identifier vos propres raisons, et de constater que vous n’êtes pas seul dans cette situation. 

Ces informations vous permettront également de spécifier vos désirs et prétentions pour votre prochain emploi. De cette façon, vous allez définir les contours de votre future activité

Raison # 1 : (re)donner du sens à sa carrière

La raison principale qui pousse les actifs à se reconvertir est la quête de sens

86 % des répondants* veulent se rapprocher de leurs valeurs et désirent vivre davantage de leurs passions. 

La volonté qui en ressort est de se sentir utile et à sa place. Le but pour 39 % d’entre eux d’exercer une activité plus proche de ce qu’ils aiment, de leurs valeurs et parfois, lorsque c’est possible, de leurs passions. 

Cet article peut vous intéresser : faut-il faire un métier passion pour trouver sa voie ? 

Redonner du sens à sa vie professionnelle permet aussi d’atteindre un meilleur niveau de qualité de vie au travail

67 % des sondés disent vouloir sortir de l’ennui qu’ils éprouvent dans leur emploi actuel. 

36 % veulent fuir la pression de leur poste actuel.

Une reconversion est ainsi l’occasion de s’épanouir et de retrouver de la motivation

D’après une étude réalisée en janvier 2021 en partenariat avec l’institut CSA, le baromètre de la formation et de l’emploi de Centre Inffo

Raison # 2 : améliorer son équilibre vie professionnelle / vie personnelle

23 % des participants de l’enquête désirent se reconvertir pour mieux concilier vie professionnelle et privée

32 % précisent qu’ils aimeraient plus de flexibilité, notamment en termes de télétravail

16 % envisagent une reconversion professionnelle à cause d’une activité qui s’adapte mal aux contraintes familiales (arrivée d’un enfant, conjoint muté, etc.).

Lorsque l’emploi le rend possible, les actifs veulent davantage de liberté concernant l’organisation de leur temps et lieu de travail

Qu’ils souhaitent moins ou plus de télétravail, modifier leurs amplitudes horaires, changer leur lieu d’exercice, etc., l’objectif est d’être maître de son équilibre pro / perso.  

Est-ce aussi le cas pour vous ? 

Raison # 3 : gagner plus d’argent

Évidemment, l’une des raisons d’une reconversion professionnelle les plus citées concerne le salaire.

33 % affirment se reconvertir pour obtenir une meilleure rémunération.

L’idée est de pouvoir travailler pour vivre et non vivre pour travailler.

Mieux gagner sa vie suppose parfois de délaisser d’autres raisons de la reconversion (l’équilibre ou le sens de l’activité choisie par exemple). 

Il est compliqué de rassembler l’ensemble de ces critères idéaux dans un seul et même emploi. 

L’important est de savoir hiérarchiser les raisons qui poussent à la reconversion, afin de viser le plus justement possible l’activité qui conviendra le mieux

Cet article peut vous intéresser : comment demander une augmentation de salaire ? 

Raison # 4 : résoudre un problème de santé

Toujours selon la même enquête, les problèmes de santé (physiques ou mentaux) sont une autre raison de la reconversion professionnelle pour 23 % des répondants. 

C’est même la raison principale pour 13 % d’entre eux. 

Les maladies professionnelles comme les affections articulaires, lombaires, les intoxications à l’amiante ou encore le burn-out peuvent donc être la cause d’une réorientation. 

Cet article peut vous intéresser : comment se reconstruire après un burn-out ? 

Changer de métier en cas d’inaptitude n’est donc pas rare.

Avant d’entamer une reconversion complète, sachez que votre employeur est toutefois dans l’obligation de proposer un autre poste comparable à l’emploi précédemment occupé, ou adapté à vos compétences

L’employeur doit envisager toutes les mesures possibles pour permettre le maintien dans l’emploi de son salarié :

  • aménagement ou transformation du poste de travail,
  • reclassement sur un poste différent (auquel cas une formation doit être proposée),
  • mutation,
  • etc..

Si vous préférez profiter de cette occasion pour donner un second souffle à votre vie professionnelle, c’est une option qui reste possible.

Raison # 5 : rebondir après un incident professionnel

Avec la crise Covid-19, 12 % des répondants de l’enquête ont vu leur entreprise contrainte de stopper son activité

Au-delà de la situation sanitaire, certains secteurs sont en crise depuis plusieurs années. 14 % des sondés affirment que leur secteur, métier ou entreprise va disparaître

21 % ont déjà dû rebondir après un incident professionnel comme un licenciement économique ou à cause d’une restructuration

Dans un tel cas, la reconversion devient un impératif pour sécuriser sa carrière, mais elle peut aussi se transformer en opportunité motivante.

C’est une situation qui à première vue peut faire peur et qui est assurément déstabilisante.

C’est pourtant le genre d’expérience qu’il est possible de modeler à votre façon. Sortir de sa zone de confort est le meilleur moyen de passer à l’action.

Pris sous un autre angle cet événement peut donc devenir une aubaine pour explorer de nouveaux horizons. Voire concrétiser de vieilles ambitions restées en suspens dans votre esprit.

Raison # 6 : avoir plus d’indépendance 

La dernière raison de se reconvertir est la recherche de l’indépendance.

29 % des répondants souhaitent évoluer professionnellement pour retrouver de l’indépendance et devenir chef d’entreprise.

Pour 15 % de sondés, le souhait d’obtenir ce statut résulte également du besoin d’obtenir une plus grande reconnaissance sociale.

La création d’entreprise est de plus en plus plébiscitée par les actifs. C’est une reconversion qui permet de réunir de nombreux critères. 

C’est le moyen de concilier une activité stimulante à la liberté d’être maître de son organisation.

Cet article peut vous intéresser : congé pour création d’entreprise : comment s’y prendre ? 

Maintenant que vous savez pourquoi et comment expliquer les raisons d’une reconversion, vous pouvez avancer sereinement dans votre processus et commencer à échanger avec vos interlocuteurs professionnels. Si vous n’avez pas commencé votre réorientation et que vous souhaitez faire le point sur vos motivations, vos compétences, vos besoins, faites un bilan de compétences ou un CEP.

3.7/5 - (3 votes)
Être notifié de la réponse à mon commentaire
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires
Viltart
11 mois il y a

Merci Salomé pour cet article intéressant, issu d’un parcours com mkg (maintenant digital) il existe de belles opportunités tout au long de la carrière !

Et en plus, les formations web/com/digital se font relativement bien financées 😉 avec le grand CPF de transition notamment.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, laissez nous un commentaire :) x