Recherche

Apprendre une langue étrangère : Tremplin vers l’emploi

Apprendre une langue étrangère pour se propulser dans l’emploi

1 français sur 3 ne postule pas à certaines offres d’emploi à cause d’un niveau de langue insuffisant. Voilà ce que révèle, en 2019, les résultats d’une étude Indeed. Dans un monde interconnecté dont le système économique est basé sur la mondialisation, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est pourtant précieuse sur le marché du travail. Très recherchées par les entreprises, ces compétences linguistiques sont le moyen pour les actifs d’accéder à un marché de l’emploi davantage étendu et, de ce fait, à des annonces plus nombreuses et variées. L’apprentissage d’une langue vivante est donc un véritable tremplin vers l’emploi qui permet de se démarquer auprès des recruteurs. Mais, plus concrètement, pourquoi apprendre une langue étrangère rend un profil d’emploi plus attractif ? D’ailleurs, quelle langue vivante choisir pour développer son employabilité en France et à l’international ? Découvrez nos réponses et conseils dans cet article.  

 

Emploi : quels sont les avantages à apprendre une langue étrangère et à parler couramment ?

Vous étiez doué pour les langues, mais vous ne vous êtes pas entraîné depuis vos études. Conséquences : vous avez quasiment perdu tout votre niveau. Ou au contraire, vous n’avez jamais été à l’aise, mais avez toujours rêvé de maîtriser fluidement une nouvelle langue. Peu importe, parler une autre langue en plus de votre langue maternelle pourrait métamorphoser votre vie professionnelle ! Pas convaincu ? Laissez-nous vous en apporter la preuve. 

Décupler l’attractivité de votre profil 

Le premier avantage qu’il y a à parler une langue étrangère est de vous ouvrir le champ des possibles. Indiquer la maîtrise d’une autre langue en plus de votre langue natale est un véritable atout sur votre CV.

Évolution interne

apprendre une langue étrangère pour évoluer en interneD’abord en interne, si vous êtes déjà en poste, cela vous permettrait d’obtenir plus facilement une promotion. Si vous souhaitez évoluer pour monter en grade, ou même si vous envisagez d’être muté dans un autre pays — dans le cas où votre entreprise possèderait une filiale à l’étranger — votre niveau linguistique est votre meilleur allié ! 

Maîtriser une seconde langue vous permet aussi de négocier plus aisément une augmentation de salaire. Au-delà du fait que c’est un argument de taille pour valoriser votre rémunération, les chiffres démontrent l’importance des langues étrangères dans le niveau de salaire. Le moteur de recherche d’offre d’emploi Adzuna révèle dans une étude parue en 2017 que les annonces qui exigent des compétences linguistiques proposent un salaire 15 % supérieur à la moyenne nationale. Ce qui n’est pas rien, vous en conviendrez.

Reconversion

Être polyglotte est également une aubaine pour qui veut se reconvertir. Cette qualité permet de changer de métier plus facilement. Apprendre une langue étrangère permet d’acquérir les bonnes compétences vis-à-vis de la profession visée, si celle-ci exige un certain niveau linguistique. Il est possible d’exercer dans de nombreuses activités professionnelles grâce à l’apprentissage des langues étrangères. Si la reconversion s’effectue en tant qu’entrepreneur, maîtriser une autre langue pourrait également permettre de toucher une cible plus large et d’attirer plus de clients. 

Recherche d’emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, apprendre une langue étrangère est peut-être la solution pour trouver du travail plus rapidement en atteignant un plus grand nombre d’entreprises. Avec un niveau de langue professionnel en votre possession, c’est 10 % d’offres d’emploi supplémentaire auxquels vous aurez accès ! Toujours selon la même étude Adzuna.

Compléter vos compétences

Savoirs, savoir-faire et savoir-être sont tous essentiels à la pratique d’un métier, à la vie d’entreprise et aux relations professionnelles. Apprendre une langue étrangère pour enrichir votre qualification permettrait de développer vos compétences qu’elles soient techniques (liées à un métier), comportementales ou transversales. 

Renforcer vos compétences comportementales

apprendre une langue étrangère renforce l’ouverture d'espritApprendre une langue étrangère, c’est avant tout faire preuve d’ouverture envers un pays, une culture et une façon de penser. Cet apprentissage renforce inévitablement votre savoir-être, car vous devrez faire preuve de tolérance, de persévérance, de compréhension interculturelle ou encore de communication. 

Les compétences comportementales sont devenues des qualités déterminantes dans le recrutement. La preuve en est : une enquête menée par Pôle Emploi sur les principales attentes des recruteurs en entreprise indique que 57 % d’entre eux regardent en priorité les compétences comportementales mentionnées dans le CV, soit plus d’un recruteur sur deux. Faire l’impasse sur vos savoir-être est une erreur, les consolider avec une formation langues étrangères serait en revanche une excellente idée pour booster votre profil d’emploi. 

Valoriser vos compétences transversales

Les compétences transversales ou transverses se rapportent — comme son nom l’évoque — à l’ensemble des savoir-faire pouvant s’appliquer dans différents corps de métier. Savoir jongler d’une langue à une autre stimule le cerveau et le rend plus flexible. Cette aptitude améliore les capacités cognitives et permet aux personnes bilingues ou multilingues d’avoir un cerveau plus habile. Elles sont souvent multitâches, ont plus de facilités à mémoriser, disposent d’une capacité de concentration plus élevée et savent rester focalisées sur leurs priorités. Ces différentes qualités sont des compétences transversales, elles sont utiles dans de nombreux domaines professionnels et recherchées par les entreprises. 

Développer vos compétences métier

Apprendre plusieurs langues, c’est aussi le moyen d’étoffer vos compétences techniques, liées à un métier. Maîtriser parfaitement une langue vivante autre que la sienne n’est pas donné à tout le monde. Nous parlons du langage parlé bien entendu, mais également de la maîtrise de la grammaire, du vocabulaire, de la prononciation, de l’orthographe, de la syntaxe, etc.. Ces compétences sont essentielles si vous souhaitez vous orienter vers une profession dont la maîtrise d’au moins une langue est indispensable. Apprendre une langue étrangère peut donc vous aider à atteindre vos objectifs. 

Doper votre mobilité

Rien n’est plus logique, maîtriser une nouvelle langue permet de parcourir le monde (ou du moins quelques pays). D’après une enquête réalisée par Ipsos pour l’application Babel, la barrière de la langue empêche 1 français sur 5 de voyager à l’étranger à cause d’un mauvais niveau. Vous imaginez donc facilement que pour postuler à un emploi, cet obstacle est encore plus contraignant. 

Apprendre une langue étrangère est ainsi la solution pour agrandir votre zone de recherche d’emploi ou pour nourrir vos ambitions professionnelles. Grâce aux compétences linguistiques professionnelles, vous pouvez faciliter votre mobilité, qu’elle soit interne ou externe. 

J’opte pour la mobilité interne !

Comme abordé plus haut, la maîtrise des langues vivantes vous permet d’obtenir une promotion ou d’accéder à un projet de mutation. C’est parfait si vous désirez donner un nouvel élan à votre carrière sans tout reprendre depuis le début.

Je préfère opter pour la mobilité externe

Grâce à un niveau de langue étrangère professionnel, vous pouvez atteindre plus de types d’entreprises. Vous pouvez postuler dans des multinationales par exemple, ou toutes entreprises devant travailler avec des interlocuteurs étrangers. C’est également l’occasion de vous expatrier si cela a toujours fait partie de vos rêves de projet de vie. 

 

Quelle langue étrangère choisir ? 

Avant de commencer à apprendre une langue étrangère, il faut d’abord choisir celle qui vous sera le plus utile. Mais comment savoir quelle langue vous sera la plus profitable ? Plusieurs éléments peuvent vous aider à y voir plus clair.

Selon vos objectifs et ambitions professionnels

choisir une langue en fonction de ses objectifsSi vous souhaitez être promu ou muté, il faudra évidemment choisir la langue dont votre entreprise a besoin, celle qui vous permettra d’accéder à vos requêtes. 

Selon les besoins d’un poste

Si un poste vous intéresse et qu’il demande la maîtrise d’une certaine langue, c’est celle-ci que vous devrez apprendre en priorité. En tant que chercheur d’emploi, nous ne pouvons que vous conseiller d’établir une veille sur les postes qui vous intéressent pour connaître la ou les langues demandées pour candidater. Si vous êtes salarié et que vous souhaitez évoluer, vous devez vous renseigner (auprès du service des ressources humaines par exemple) sur les attentes de l’entreprise à ce propos, avec quels pays elle travaille, etc., pour apprendre une langue étrangère adaptée. 

Selon le pays dans lequel vous souhaitez travailler 

Bien évidemment, si vous envisagez d’aller vivre et travailler à l’étranger, vous devez privilégier l’apprentissage de la langue du pays dans lequel vous désirez partir. Il faudra donc apprendre une langue étrangère adéquate vis-à-vis de votre projet professionnel et de vie. 

Selon les besoins du marché de l’emploi

Ici, deux stratégies sont possibles. Choisir une langue très prisée des entreprises pour avoir accès à un maximum d’offres d’emploi. Ou en choisissant une langue rare pour vous distinguer, cibler et atteindre un marché de niche. Vous augmenterez ainsi la valeur de votre profil (et donc vous pourrez prétendre à une meilleure rémunération), vous pourrez même postuler dans des institutions européennes ou de grands organismes au titre d’interprète. 

Quelles sont les langues étrangères les plus recherchées ? 

Le marché du travail français a toujours besoin de personnes bilingues ou polyglottes, c’est ce que démontre le rapport « Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues vivantes étrangères ». Ce ne sont pas les annonces qui manquent, mais si vous souhaitez taper dans le mille avec la maîtrise d’une langue prisée, ce classement par ordre d’importance (pourcentage des offres mentionnant la langue sur le marché français) devrait vous intéresser :

  1. l’anglais (76 %),
  2. l’allemand (39 %),
  3. l’espagnol (35 %),
  4. l’italien (21 %),
  5. le portugais (9 %),
  6. le néerlandais (6 %),
  7. le russe (6 %).

Tentez d’apprendre une langue étrangère parmi les 7 citées ci-dessus pour décrocher un emploi ou faire évoluer votre carrière rapidement ! 

Quelles sont les langues rares les plus recherchées ? 

La maîtrise d’une langue rare est un atout considérable sur votre CV. Si vous ne savez que trop bien ce que c’est de se battre pour des postes, vous aimerez surement faire languir les recruteurs. Apprendre une langue étrangère rare, c’est peut-être justement le moyen de renverser la vapeur. Nous entendons par langues rares, celle qui ne sont pas enseignées dans un parcours classique et qui nécessitent une formation spécifique. Toujours selon le même rapport, certaines langues sont recherchées sur le marché du travail français, mais peu maîtrisées par les actifs, comme :

  1. l’arabe (5 %),
  2. le chinois (4 %),
  3. le polonais (4 %).

D’autres sont également considérées comme rares, mais peut-être moins plébiscitées en France. Si vous désirez connaître les langues les plus demandées et les plus rares sur le marché international ou dans un pays en particulier, voici une ressource à ce sujet.

Et si vous optiez pour deux langues ?

Pas facile de se décider entre ces deux stratégies. Chacune d’entre elles présente des avantages non négligeables. Rien ne vous oblige pourtant à faire des concessions. Vous pouvez tout à fait apprendre une langue étrangère prisée et une plus rare. 

Admettons, vous possédez déjà les bases ou un certain niveau dans une langue et vous avez simplement besoin d’un perfectionnement pour atteindre un niveau professionnel. Cette remise à niveau vous coûtera moins en temps et en argent que si vous deviez commencer de zéro.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez user du temps et du budget qu’il vous reste pour apprendre une deuxième langue. Maîtriser 2 langues vous permet de jouer sur les deux tableaux du marché de l’emploi, en postulant aux offres dont les langues sont plutôt communes et demandées, mais aussi aux offres plus ciblées qui exigent la pratique d’une langue moins parlée. 

Être trilingue c’est aussi la possibilité de bouger et de travailler dans plusieurs pays. Vous pouvez, par exemple, devenir travailleur frontalier. C’est-à-dire, vivre potentiellement dans un pays dans lequel la langue des natifs est l’arabe et passer la frontière (d’où frontalier) pour travailler dans un pays anglophone. 

Vous voilà au fait des avantages qu’offre la maîtrise d’une langue vivante pour votre employabilité. Qu’importe vos objectifs, apprendre une langue étrangère vous sera toujours utile, que ce soit dans votre vie professionnelle, mais également personnelle. Il est commun de dire que plus on parle de langues, plus il est facile d’en apprendre de nouvelles ! Si vous êtes sur une bonne lancée, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, tentez d’apprendre une seconde langue. Cela vous ouvrira de nombreuses portes pour votre avenir. 

 

Chez Moovéus, nous proposons le TOEIC, une formation en langue anglaise récompensée par une certification reconnue par les entreprises. L’avantage de notre offre TOEIC, est qu’elle est adaptable en fonction de votre niveau et reconnue par les entreprises. Les formations sont également modulables si vous avez simplement besoin d’un perfectionnement en anglais. N’hésitez pas, contactez-nous pour vous former à l’anglais

Pour aller plus loin, découvrez les formations langues étrangères qui vous permettront d’atteindre vos objectifs linguistiques !