Recherche

1 français sur 2 s’est trompé de carrière, vous aussi ?

1 français sur 2 est insatisfait au travail et pense changer de carrière

48 % des actifs français envisagent ou s’engagent dans une nouvelle voie professionnelle. C’est ce que révèlent les derniers chiffres d’une enquête menée en juin 2020 par l’institut BVA. Bon, c’est vrai. Cela ne signifie pas toujours que vous avez professionnellement fait fausse route. Se reconvertir est néanmoins le signe d’un problème au travail, qu’il soit lié à l’environnement, aux conditions ou directement à la profession exercée. Comment être sûr qu’il est temps de changer de métier ? Comment se lancer dans une reconversion en milieu de parcours professionnel ? Quelles solutions existent pour vous accompagner efficacement et sereinement vers l’aboutissement de votre projet ? Les réponses pour changer de carrière sont à portée de clics…

 

Avez-vous besoin de changer de carrière ? 

Se tromper de métier n’est pas nécessairement le seul motif qui pousse les actifs à changer de voie professionnelle. Exercer une activité durant plusieurs années peut avoir été satisfaisant pendant un temps puis, petit à petit, de nouveaux besoins s’éveillent et incitent à la réflexion.

Toujours selon la même étude BVA, les raisons de la reconversion professionnelle chez les actifs français se fondent principalement sur 3 priorités :

  • retrouver du sens au travail, se sentir utile (51 %) ;
  • équilibrer sa vie personnelle et professionnelle (49 %) ;
  • faire d’une passion un métier (36 %).

Si l’enquête établit des motifs de reconversion précis, elle ne nous dit pas si les actifs ayant effectué un changement de carrière ont atteint leurs objectifs et réussi à satisfaire ces besoins. Vous pouvez cependant constater que vous n’êtes pas seul à ressentir ce décalage et vouloir y remédier. 

Pour savoir s’il est temps pour vous de faire évoluer votre carrière, laissez-vous guider afin d’identifier vos raisons personnelles de vouloir changer de vocation. 

Comment savoir si mon métier est véritablement fait pour moi ?

comment savoir si je dois changer de métier ?Vous avez la fâcheuse impression de vous être trompé de métier, mais n’êtes pas sûr de souhaiter changer de carrière ? Nous pouvons vous aider à y voir plus clair. 

Parfois nous sommes pris par une intuition, une sensation de malaise qui nous alerte et ne nous quitte pas dès que nous pensons au travail. Il arrive aussi que l’origine de ce sentiment ne soit pas facilement décelable. Il suffit souvent d’être orienté vers les bons questionnements pour repérer la source du problème. 

Afin de comprendre pourquoi vous n’êtes plus satisfait, heureux ou motivé par votre activité professionnelle, posez-vous ces quelques questions : 

  • suis-je doué(e) dans ce que je fais ?
  • suis-je fière de ce que je fais ?
  • est-ce que je me sens à l’aise au poste que j’occupe ?
  • est-ce que je trouve un sens aux missions qui me sont confiées ?
  • est-ce que je comprends l’utilité de mes tâches ?
  • est-ce que l’environnement dans lequel je travaille me convient ?
  • est-ce que les conditions de mon activité me correspondent (horaires, relations, culture d’entreprise, matériels et outils, etc.) ?

Les réponses à ces interrogations devraient permettre d’éclaircir vos attentes et de mettre le doigt sur vos insatisfactions. Selon vos réponses plusieurs actions correctives pourront être mises en place (se former, changer d’entreprise, évoluer en interne, etc.) afin de changer de carrière ou de la faire évoluer. À vous de comprendre l’origine de votre mal-être au travail et de commencer à réfléchir aux solutions qui pourront être appliquées.

Comment repérer les signes annonciateurs d’une reconversion professionnelle ?

Une autre façon d’être sûr qu’il est temps pour vous de changer de métier est de repérer les signaux d’alerte qui précèdent le besoin imminent de se reconvertir. 

Voici les signes les plus révélateurs :

  • vous avez une sensation de boule au ventre ou de gorge serrée chaque fois que vous devez partir travailler ;
  • vous trouver régulièrement une excuse pour ne pas vous rendre au travail ;
  • vous êtes envahi par le stress à l’unique pensée d’aller travailler ;
  • vous procrastinez ;
  • vous manquez d’investissement et de motivation et donc de perspectives dans votre emploi ;
  • vous n’êtes pas efficace dans vos missions quotidiennes.

Afin de mieux comprendre comment se manifestent ces sentiments, apprenez à les détecter dès leurs prémices.

 

Comment changer de carrière en milieu de parcours ? 

Ne pas savoir comment s’y prendre et par quoi commencer est l’un des principaux obstacles qui freinent les actifs dans leur reconversion. Il est bien normal de se sentir submergé lorsqu’on est en période de doute. C’est pourquoi nous pensons qu’un coup de main serait le bienvenu, n’est-ce pas ? Voici comment procéder en 3 étapes pour changer de carrière. 

Pour en savoir plus sur les obstacles principaux à la reconversion des adultes, découvrez la vérité sur la reconversion professionnelle en France.

Étape 1 : savoir ce que l’on veut

« J’en ai fini avec ça ! »

Pour savoir ce que l’on veut, il faut d’abord être sûr de ce que l’on ne veut pas. Avant d’opérer un virage professionnel, vous devez donc éclaircir vos idées. Si vous avez répondu à l’ensemble des questions précédemment posées, vous avez normalement pu repérer quelques-unes des véritables causes de votre problématique professionnelle et donc certains aspects que vous ne souhaitez plus retrouver au travail. 

Maintenant, l’objectif est de déterminer si le souci vient de votre poste et des missions qui y sont associées, où si c’est l’entreprise et son secteur d’activité qui ne vous conviennent pas. Les réponses aux 2 listes de questions y aident déjà. Peut-être que vous aimez votre travail, mais que les conditions de l’entreprise et son environnement vous pèsent (mauvaises relations professionnelles, amplitude horaire élevée ou pas adaptée à votre vie privée, etc.). À l’inverse, vous pouvez aussi être attaché à votre entreprise (à vos collègues, à sa culture et à la souplesse qu’elle octroie à ses collaborateurs), mais ne pas du tout être en phase avec le poste que vous occupez. 

3 options s’offrent à vous selon votre situation afin de réinventer votre métier : 

  • changer de poste dans la même entreprise ;
  • changer d’entreprise en restant dans le même secteur ;
  • changer de profession et d’entreprise. 

Vous devez commencer à vous rendre compte qu’au fur et à mesure de ces questionnements, vos besoins se dessinent plus distinctement et donc que vous arrivez à repérer ce que vous ne souhaitez plus dans votre vie professionnelle. De ce fait, votre prise de décision est plus sereine et vous pouvez avoir une approche adaptée pour changer de carrière.

 « Voilà ce que je veux aujourd’hui. »

Après avoir examiné votre situation professionnelle et repéré les aspects négatifs qui seront rédhibitoires dans la suite de votre parcours, vous allez pouvoir débuter votre réflexion autour de vos priorités. Le but est d’identifier les éléments indispensables à votre épanouissement au travail afin de vous construire un avenir professionnel plus motivant, en accord avec vos valeurs et vos besoins. 

Pour cela, nous vous proposons de lister vos besoins essentiels, qui peuvent par exemple être :

  • travailler en extérieur ;
  • faire un travail manuel ;
  • prendre des décisions ;
  • porter un projet ;
  • avoir du contact humain ;
  • avoir des horaires de bureau ;
  • ne pas travailler le week-end ;
  • gagner plus de 15 % du smic ;
  • être au service des autres ;
  • bouger ;
  • etc..

Vous voyez ? Ces éléments sont tous différents les uns des autres, mais peuvent tous être des besoins essentiels à votre bonheur professionnel. Une telle liste permet de trier les pistes de reconversion pour écarter celles qui ne répondent pas aux conditions fixées et dévoiler celles qui sont envisageables. Vous pourrez ainsi changer de carrière sans vous tromper.

Étape 2 : se faire aider

se faire aider pour changer de carrièreCette première étape pour changer de carrière peut-être fastidieuse. S’il est plutôt facile de se rendre compte qu’un problème subsiste dans votre vie professionnelle, savoir comment y remédier est plus compliqué et peut nécessiter une aide extérieure. 

L’accompagnement est une clé de la réussite d’une reconversion bien menée. Des professionnels de l’accompagnement pour adulte, mais surtout des dispositifs existent pour vous aider à changer de carrière. Le bilan de compétences est un outil dédié à l’introspection. Il vous permet de faire le point, avec l’aide d’un consultant bilan, sur votre situation professionnelle pour dégager des solutions pertinentes et envisageables qui concilient vos attentes, vos besoins, vos rêves avec les opportunités de votre bassin d’emploi. 

Le bilan est donc l’aide parfaite pour accompagner votre réflexion, pour identifier plus efficacement et rapidement ce que vous devez changer et ce dont vous avez besoin dans votre vie professionnelle. Si la première étape vous paraît difficile à mener seul, un consultant bilan est l’interlocuteur à privilégier pour y parvenir. 

Faire un bilan de compétences est probablement la solution la plus adaptée lorsque l’on est perdu professionnellement. À son terme vous repartez avec des réponses claires et des pistes limpides afin de poursuivre votre carrière sur la voie qui vous correspond véritablement. Vous bénéficiez entre autres :

  • d’un plan d’action détaillé pour vous former et atteindre vos objectifs ;
  • d’un plan A et un plan B de reconversion pour anticiper les potentiels imprévus et possibles complications.

En outre, changer de carrière ne suppose pas forcément poursuivre dans une entreprise ou dans le salariat. Vous faire aider peut faire naître de nouvelles idées, par exemple en étant accompagné sur un projet de reprise ou de création d’entreprise. Un bilan est d’ailleurs dédié à cela : le bilan de compétences entrepreneuriales. Ses objectifs sont exactement les mêmes que pour bilan classique, mais il est exclusivement consacré aux porteurs de projets.

Vous n’êtes pas obligé d’avoir une idée d’entreprise ni même d’avoir des compétences précises pour vouloir entreprendre. Le bilan se chargera de vous aider à trouver l’inspiration et faire votre choix de reprise ou de création d’entreprise. Une formation pour acquérir les bonnes compétences entrepreneuriales suffira pour vous permettre d’être prêt sur les aspects de gestion et d’organisation le moment venu.

Étape 3 : passer à l’action

Grâce à cette deuxième étape, vous savez quel projet réaliste et réalisable vous permettra de changer de carrière. Que vous souhaitiez changer radicalement de voie avec une reconversion totale ou que vous désiriez seulement pivoter vers un autre poste sans chambouler l’ensemble de votre vie professionnelle, vous devrez mettre en œuvre votre projet avec des actions ciblées.

La formation représente l’action la plus évidente et efficace pour lancer une reconversion et démarrer rapidement un projet d’évolution professionnelle. Grâce à la loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018, les actifs ont désormais accès à la formation professionnelle continue, quel que soit leur statut (chômeur, salarié, intérimaire, indépendant), et ce, tout au long de la vie. Les personnes actives ont maintenant la possibilité d’engager des actions de formation pour développer leurs compétences dès que le besoin s’en fait ressentir. Se former est donc le meilleur moyen de changer de carrière facilement et rapidement. 

Développer sa carrière — en changeant de métier, de poste, d’entreprise — suppose souvent de se former. Votre formation est finançable pour un dispositif dédié aux personnes entrées sur le marché du travail et ayant déjà travaillé : le compte personnel de formation. Le CPF vous permet de cumuler des euros pour financer vos actions de formations ou d’accompagnement. Vous pouvez ainsi utiliser votre budget pour par exemple :

Si vous êtes salarié, le CPF de transition remplace désormais le congé individuel de formation (CIF) et vous permet de continuer de vous former et d’évoluer même en étant en entreprise. 

 

Même si vous faites partie de la moitié des actifs français qui envisage ou sont en train de changer de carrière, ce n’est pas une fatalité. Vous avez pu découvrir quels dispositifs et quels acteurs pouvaient vous aider et vous accompagner dans ce projet. Changer de carrière aussi facilement est une chance aujourd’hui et permet à chacun de sécuriser son parcours professionnel, mais surtout de lui donner du sens. Une erreur de parcours ça arrive, mais peut être que votre choix premier était réfléchi et satisfaisant. Votre envie de reconversion survient simplement car vous avez évolué et car vous aspirez désormais à autre chose. Tout cela pour dire qu’à chaque personne son parcours, il n’y a pas de généralités. C’est pourquoi des centres de formation comme Moovéus propose des solutions personnalisés et adaptés pour répondre à chaque besoin et aux problématiques de chaque parcours, aussi différents soient-ils.