Skip links
Action de Formation En Situation de Travail

Qu’est-ce que l’Action de formation en situation de travail ?

Mise en place pendant la réforme de la formation professionnelle, l’Action de formation en situation de travail est une approche pédagogique unique basée essentiellement sur la pratique. Elle permet de confronter les salariés à des problématiques professionnelles concrètes, en temps réel. Par ailleurs, elle s’adapte à certains enjeux organisationnels de l’entreprise en répondant aux besoins de cette dernière. 

En quoi consiste l’Action de formation en situation de travail ?

L’Action de formation en situation de travail (AFEST) est un parcours pédagogique récent qui consiste se former sur son lieu de travail et pendant son temps de travail.

Elle peut être déployée dans le cadre du Plan de développement des compétences, d’un contrat de professionnalisation, d’une session de recrutement ou d’intégration ou encore d’un transfert de compétences, etc..

L’AFEST se compose de deux séquences distinctes :

  • une mise en situation réelle durant laquelle l’apprenant effectue des activités et des tâches en entreprise ;
  • une phase réflexive, pour faire le bilan sur le travail fourni avec le formateur AFEST.

L’Action de formation en situation de travail est également accessible aux entreprises en phase de recrutement. Si elles ne disposent pas du temps ni des ressources nécessaires pour former un nouvel employé, elles ont la possibilité de faire appel à Pôle emploi qui mandatera un organisme de formation pour les aider à élaborer une action de formation en interne. Les demandeurs d’emploi sélectionnés seront formés sur leur futur lieu de travail avant d’être officiellement embauchés au sein de l’entreprise.

Différence entre AFEST, formation classique et tutorat

La mise en situation réelle au poste de travail

Contrairement à une formation classique, l’AFEST est dépourvue d’exercices théoriques, de jeux de rôle ou de cas pratiques. Elle cible uniquement les compétences qui ne peuvent être assimilées qu’en situation de travail. Durant ce processus, le collaborateur acquiert donc de nouveaux savoirs pratiques sur son poste de travail en accomplissant des tâches concrètes et précises.

L’AFEST se distingue aussi du tutorat, car l’expert ne corrige pas les participants et ne leur montre pas les gestes à effectuer. Il les accompagne dans leur formation en les invitant à prendre du recul pour analyser leur travail.

En revanche, l’Action de formation en situation de travail peut tout à fait s’inscrire dans une formation multimodale associant d’autres modules d’apprentissage à distance ou en présentiel.

Une formation certifiante et rémunérée

Lorsqu’elle fait partie du Plan de développement des compétences instauré par l’entreprise, l’Action de formation en situation de travail aboutit à une attestation de compétence

Quand elle est intégrée à un parcours de formation certifiant, l’apprenant obtient une certification professionnelle enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire spécial (RS)  :

  • un diplôme ;
  • un titre certifié ;
  • un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Puisque l’AFEST est une formation interne qui se déroule pendant le temps de travail du salarié, l’entreprise procède au maintient de la rémunération habituelle.

Les 4 critères légaux de l’AFEST

La Loi Avenir du 5 septembre 2018 a établie une nouvelle définition pour l’Action de formation. Elle stipule que l’action de formation est « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Il peut être réalisé en tout ou partie à distance. Il peut également être réalisé en situation de travail ». C’est ainsi que l’Action de formation en situation de travail a été instaurée.

La mise en œuvre de l’AFEST est conditionnée par 4 critères légaux :

  • l’analyse de l’activité de travail : identifier une situation professionnelle correspondant aux compétences à acquérir ;
  • la désignation d’un formateur : il s’agit d’un salarié expert de l’entreprise ;
  • l’élaboration d’une phrase réflexive : elle doit succéder la mise en situation de travail ;
  • l’évaluation des acquis : les compétences des apprenants sont évaluées avant et après la formation pour observer leur progression.

Les différents acteurs de l’AFEST

Le salarié apprenant

Le salarié est l’acteur principal de l’Action de formation en situation de travail. C’est à lui que s’adresse la formation. Il est formé à un métier ou à de nouveaux savoir-faire sur son lieu de travail ou sur son futur lieu de travail, à des horaires dédiés et aménagés. Il est encadré par deux autres acteurs de l’entreprise : un référent AFEST et un formateur expert. Ce dernier l’accompagne durant toute la durée de la formation, lui livre son expertise et lui propose des axes d’amélioration. 

Le référent AFEST

Le plus souvent, c’est un responsable de formation ou un RH qui tient le rôle du référent AFEST. Ce formateur est un peu “l’architecte” du parcours pédagogique.

Ses missions :

  • mobiliser les ressources internes ;
  • coordonner les différents acteurs de l’AFEST ;
  • organiser les temps de mise en situation et de phases réflexives ;
  • évaluer les compétences de l’apprenant ;
  • identifier les points de progression sur lesquels travailler ;
  • analyser les compétences développées au cours de la formation.

Quand le référent AFEST détient les compétences nécessaires, il peut endosser à la fois le rôle de référent et d’expert.

L’expert

L’expert, aussi appelé formateur AFEST, est un accompagnateur pédagogique. Il s’agit d’un formateur, d’un référent métier, d’un tuteur ou encore d’un collègue expert. Il possède une grande expertise sur les aptitudes transmises à l’apprenant et l’aide à progresser tout au long de la formation.

Ses missions :

  • prendre part à la construction de l’action de formation ;
  • observer l’apprenant pendant les phases de travail ;
  • animer les séances de réflexivité ;
  • participer aux évaluations.

Plusieurs experts sont parfois mobilisés pour l’Action de formation en situation de travail si les savoirs à acquérir sont multiples.

Les objectifs du parcours pédagogique

Pour l’entreprise

Pour l’employeur, les intérêts de l’Action de formation en situation de travail sont multiples :

  • répondre à des obligations légales en matière de formation ;
  • pallier le manque de formation initiale ;
  • accélérer l’apprentissage d’un métier par la pratique de celui-ci ;
  • pérenniser les savoir-faire à travers le transfert de compétences ;
  • réduire les incidents et les accidents du travail ;
  • optimiser l’efficacité pédagogique en confrontant les apprenants à des situations réelles ;
  • répondre aux besoins et aux enjeux de l’entreprise avec une formation sur-mesure ;
  • limiter les coûts occasionnés par une formation en dehors des locaux de l’entreprise (frais de déplacement, d’hébergement et de remplacement du salarié parti en formation externe).

Pour l’apprenant

Le salarié ou le candidat participant à l’AFEST tire aussi des bénéfices de cette formation : 

  • apprendre à être proactif ;
  • développer des automatismes pour l’exercice d’un métier ;
  • être opérationnel et autonome plus rapidement ;
  • actualiser ses compétences pour maintenir son employabilité ;
  • se sentir plus à l’aise et plus légitime dans son poste ou lors de sa prise de fonction ;
  • participer à l’amélioration des méthodes de travail.

Toutes les entreprises peuvent-elles réaliser ce genre de formation ?

Avant de se lancer dans une Action de formation en situation de travail, l’employeur devra s’assurer de la pertinence de sa démarche. D’une part, les membres de son entreprise doivent être aptes à consacrer du temps à la formation, et surtout, à s’investir complètement.

D’autre part, les compétences à acquérir et la profession concernée doivent être compatibles avec l’AFEST. Le droit à l’erreur occupe une place importante pendant le parcours. Par conséquent, certains secteurs d’activité ne se prêtent absolument pas à ce type de formation. Le secteur de la sécurité, de la santé ou du nucléaire par exemple nécessitent de s’entraîner à travers des simulations réalistes qui ne mettront pas la vie d’autrui en danger, et non à travers des situation réelles.

Comment mettre en place une Action de formation en situation de travail ? 

L’Action de formation en situation de travail a une visée pédagogique. Elle s’articule donc autour d’un programme avec des objectifs.

Tout d’abord, l’organisateur effectue un diagnostic général en répertoriant les compétences requises dans des situations de travail données. Ensuite, il désigne un formateur et un tuteur (qui sont souvent des salariés de l’entreprise). Ces acteurs élaborent alors un parcours de pédagogique adapté et définissent des horaires pour les phases de mise en situation, les phases réflexives et les évaluations en prenant en compte les impératifs de production de l’entreprise. La formation se conclue sur une évaluation au cours de laquelle la progression de l’apprenant est examinée.

Comment financer l’AFEST ?

L’AFEST est un parcours pédagogique et non un dispositif de formation. Afin de bénéficier d’un financement par Pôle Emploi, par l’OPCO, par la région ou via le CPF, elle doit être intégrée à un dispositif existant tel que :

  • un Plan de développement des compétences des entreprises de moins de 50 salariés ;
  • un contrat de professionnalisation ;
  • un dispositif de reconversion ou de Promotion par l’alternance (ProA).

Les avantages de l’AFEST

Lorsqu’elle est réalisée dans de bonnes conditions, l’Action de formation s’avère parfois plus efficace qu’une formation classique. Elle offre aux salariés la possibilité de faire une formation tout en comprenant les processus de travail.

Elle comporte également de nombreux autres avantages :

  • motiver les salariés volontaires qui exercent le rôle des formateurs ;
  • inciter les apprenants à s’investir dans leur formation ;
  • améliorer le management et l‘organisation de travail ;
  • valoriser l’entreprise auprès des candidats ;
  • favoriser la communication et l’esprit d’équipe ;
  • améliorer la confiance en soi et l’esprit d’initiative des participants.

 

L’Action de formation en situation de travail est une modalité pédagogique prometteuse qui permet aux entreprises de développer rapidement et efficacement les aptitudes de leurs collaborateurs ! Elle se distingue des autres formations par sa mise en pratique concrète sur le poste de travail et par son absence d’enseignements théoriques. L’AFEST apporte un grand nombre de bénéfices aux salariés et aux employeurs.

Vous souhaitez proposer des actions de formation en situation de travail pour vos salariés ? Moovéus accompagne les entreprises dans la mise en place de leur projet AFEST. Contactez-nous !

 

Donnez une note à cet article
Être notifié de la réponse à mon commentaire
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires
×

Chargement

Recherche en cours...
Chargement des plages horaires disponibles prochainement
Confirmation en cours...
Réservation avec l'un de nos conseillers
0
Nous aimerions avoir votre avis, laissez nous un commentaire :) x