Recherche

Rédiger un CV parfait : comment être percutant ?

apprendre à rédiger un CV parfait

La recherche d’emploi est une étape stressante. Une fois la candidature envoyée et à force de n’être jamais ou que rarement appelé, le doute s’empare de vous, vous n’êtes plus sûr de rien. Vous avez sûrement voulu bien faire, mais il y a forcément une raison à l’improductivité de votre chasse à l’emploi. Lorsqu’on souhaite réaliser un CV parfait, on se prend souvent la tête sur la forme. Si la présentation et la structure d’un CV doivent être lisibles et agréables, c’est le fond que les recruteurs vont analyser. C’est sur le contenu de votre candidature que va se baser la sélection, s’il n’est pas efficace et soigné vous ne serez pas contacté. Rédiger un CV impeccable est donc le meilleur tremplin vers l’entretien d’embauche. Soyez attentif, nous vous donnons de précieux conseils pour être percutant dans l’écriture de votre candidature

 

Rédiger un CV parfait : s’introduire pour marquer les esprits

Pour rédiger un CV parfait, tout commence par l’introduction. C’est l’accroche, ce qui va permettre au recruteur de comprendre qui vous êtes et quelles sont vos ambitions. C’est un vrai plus dans un curriculum vitae, car tous les candidats ne pensent pas à s’introduire. En personnalisant votre candidature, vous aurez déjà une petite longueur d’avance sur certains de vos concurrents. C’est aussi le moyen de vous distinguer et de montrer votre motivation. 

Le titre

Le titre est un élément à ne surtout pas oublier. Sans titre votre candidature risque de passer à la trappe, alors ne faites pas cette erreur qui peut facilement être évitée. Formulez votre titre en reprenant simplement l’intitulé du poste de l’annonce à laquelle vous répondez. Vous pouvez également utiliser le terme communément employé pour parler du métier en question. Afin d’être encore plus percutant et de répondre précisément au besoin du recruteur, vous pouvez ajouter quelques détails. Par exemple, si le recruteur cherche un/une assistant(e) commercial qui parle une ou plusieurs langues, vous pouvez indiquer : Assistant(e) commercial bilingue. 

Le résumé personnel

Cette partie est facultative, mais si elle est bien formulée elle peut-être particulièrement efficace pour donner un coup de fouet à votre candidature. Le résumé est une accroche et doit donc attirer l’attention du recruteur. 

Dans cette partie, ne parlez surtout pas de votre situation familiale, c’est souvent le piège de cette section. D’ailleurs, votre curriculum vitae ne doit à aucun moment comporter de telles informations. Gardez en tête que c’est un document professionnel, votre vie privée n’apporte aucune valeur ajoutée et peut même vous faire perdre de précieux points. 

faire un résumé pour rédiger un CV parfaitQuelques consignes sont à prendre en compte avant de rédiger le résumé d’un CV. D’abord, il doit être court, maximum 3-4 lignes, car vous ne devez pas manquer de place pour la suite de votre contenu. Pour rappel, votre curriculum vitae ne doit pas faire plus d’une page. 

Ensuite, il faut y intégrer les bons mots clés. 45 % des recruteurs utilisent un ATS (applicant tracking system) et 15 % envisagent de le faire. L’ATS est un logiciel qui permet de filtrer les candidatures en fonction de la pertinence des mots inclus dans le CV. Il faut donc veiller à employer des termes liés à l’activité et au métier visé. En insérant les bons mots clés tout au long de votre document vous pourrez franchir le barrage de l’ATS aisément. Commencer à intégrer ces mots dès le résumé est une excellente stratégie, alors ne les oubliez pas. Vous pouvez par exemple évoquer quelques compétences principales dont vous avez une parfaite maîtrise et requises pour le poste. Réutilisez également les mots clés présents dans l’offre d’emploi.

Enfin, prenez le temps de donner un sens à votre résumé. Qu’importe l’axe de votre accroche, celle-ci doit répondre à un seul objectif : capter l’attention du recruteur grâce à une approche ciblée sur le poste convoité. Pour rédiger votre résumé, nous vous proposons deux options :

L’accroche ambitieuse

Rédiger un CV parfait, c’est aussi savoir se mettre en avant en ayant de l’ambition. Pour faire part de votre motivation et de vos aspirations professionnelles, vous pouvez intégrer quelques phrases qui feront office de résumé personnel. Pour reprendre notre exemple, si vous êtes assistant(e) commercial et que vous postulez à un poste de commercial terrain, faites-en part. Cela prouve que vous souhaitez évoluer. N’hésitez pas ici à déjà mettre en avant une expérience conséquente ou la formation professionnelle qui vous a permis de parfaire vos compétences pour légitimer cette évolution de fonction. Si vous êtes en reconversion, c’est le moment d’expliquer brièvement le parcours qui vous a mené jusqu’à cette candidature.

L’accroche anticipatrice

Votre résumé personnel peut aussi vous aider à anticiper les besoins du recruteur. C’est comme si vous répondiez à la question « pourquoi moi et pas un autre ». Cela suppose de décortiquer l’annonce et de bien la comprendre. Les offres d’emploi laissent généralement de nombreux indices sur le profil parfait du candidat recherché. Ces critères sont prioritairement situés dans les compétences souhaitées. Formulez votre résumé de façon à coller au maximum aux besoins de l’annonce, sans pour autant déformer la réalité de vos capacités. En ajoutant ces détails et en les transposant à votre profil, vous pourrez plus facilement taper dans l’œil du recruteur.

Les recruteurs mettent en moyenne 30 secondes pour parcourir une candidature. Être percutant dès le début grâce à un titre et un résumé convaincant est pri-mor-dial. Ce sont des éléments que vous devez intégrer si vous souhaitez rédiger un CV parfait.

 

Les formations pour poser les bases

La catégorie formation est un élément important pour rédiger un CV percutant. Vos diplômes, certifications ou autres titres sont des renseignements qui permettent au recruteur de savoir à quoi et comment vous avez été formé. Ces informations posent les bases de votre curriculum vitae et attestent du bien-fondé de votre candidature. 

Vous devez soigner la forme et le contenu de cette section. Dans l’idéal, faites de la qualité pas de la quantité en ciblant les bonnes formations par rapport à l’offre d’emploi. Supprimez le superflu et n’intégrez pas la totalité de votre parcours scolaire. Un jeune diplômé peut à la limite mentionner la filière du baccalauréat obtenu, une personne qui à très peu de formations peut également l’indiquer. Si vous avez plusieurs formations à mettre en avant et déjà quelques années d’expérience à votre actif, votre scolarité avant les études supérieures n’a pas besoin de figurer sur votre candidature. Dans le cas où vous auriez de nombreuses formations dans divers domaines, il est également inutile de toutes les mentionnées si elles n’ont pas d’intérêt pour le poste. 

Faites de la place, il faut rédiger un CV en une seule page. Quand vous candidatez, faire le trie dans votre parcours pour ne pas encombrer votre curriculum vitae est important. De cette façon, vous personnaliser et synthétiser votre candidature pour la rendre plus percutante et pertinente aux yeux du recruteur. Si, au contraire, vous avez peu voire pas de formation, découvrez nos conseils pour rédiger un CV sans diplôme. 

Votre niveau de qualification peut d’ailleurs impacter votre rémunération. Vous devez donc prendre le temps de mettre en évidence vos formations afin de justifier plus facilement vos prétentions salariales. 

 

Les expériences pour asseoir la pertinence d’une candidature

Si grâce à vos diplômes vous justifiez des bons apprentissages et des bonnes connaissances, votre expérience professionnelle apporte la preuve de vos savoir-faire au travers de la mise en pratique. 

Pour être le plus inclusif possible et capter l’intérêt du recruteur, plusieurs consignes de rédactions doivent être appliquées. D’abord, il y a la mise en forme, retrouvez toutes les bonnes pratiques pour structurer la partie expérience d’un CV parfait. Elle permet au recruteur de rapidement se repérer dans votre candidature. 

Ensuite, ne vous contentez pas de les énumérer. Illustrez chaque expérience avec des exemples concrets d’actions, de réalisations et de résultats. Personnalisez ces détails en fonction du contexte. Analysez vos expériences et leurs missions pour en dégager les éléments les plus pertinents vis-à-vis du poste pour lequel vous postulez. Mentionner les outils ou logiciels dont vous avez fait usage. Veillez cependant à ne pas rédiger des phrases entières pour cette description. Faites plutôt des listes à puces, par exemple :

détailler les expériences du CV

Rédiger un CV sous cette forme permet de rendre compte de vos responsabilités et de votre performance au sein d’un poste similaire. 

 

Les compétences pour sortir du lot 

La rubrique des compétences est indispensable pour taper dans l’œil des recruteurs. Encore faut-il savoir comment la mettre en valeur. Trop nombreux sont les candidats qui omettent certains types de compétences pourtant essentiels.

Les compétences indiquées en priorité sont les techniques. Elles sont importantes, mais risquent d’être redondantes entre les différentes candidatures. En ajoutant vos compétences comportementales et transversales, vous allez décrire votre profil de façon singulière, car ce sont des atouts qui vous sont propres. Grâce à un CV parfait aux compétences complètes, vous réussirez à vous démarquer et peut-être décrocher un entretien. 

Les compétences techniques 

Les compétences dites techniques ou hard skills sont l’ensemble des savoir-faire nécessaires à la réalisation d’une activité dans un secteur donné. Lorsque vous candidatez à un poste, ce sont toutes les compétences qui sont recherchées par le recruteur pour lui garantir la bonne exécution des tâches afférentes à l’emploi. Par exemple, si vous postulez pour une offre de développeur web, vos compétences techniques pourraient être : 

  • maîtrise des langage HTML 5, javascript, PHP, etc. ;
  • maîtrise des systèmes d’exploitation windows, linux, etc. ;
  • acquisition d’une excellente culture générale de l’informatique.

Qu’importe votre métier, il exige forcément des compétences techniques, celles uniquement utilisées dans votre métier et non transposables à une autre profession. Faites votre liste et sélectionnez les plus pertinentes pour l’offre d’emploi. 

Les compétences comportementales

Les compétences dites comportementales ou soft skills représentent les savoir-être ou les savoir-faire relationnels. Elles se rapportent aux comportements ou aux attitudes que vous avez dans une situation donnée. Ces compétences sont donc propres à chaque personne, elles sont de nature innées ou acquises au cours du parcours de vie personnelle et professionnelle. Elles intéressent les recruteurs, car elles permettent de cerner la personnalité d’un candidat et a anticipé son adaptation dans l’entreprise. Côté postulant, les soft skills vont le distinguer de ses rivaux. Voici quelques exemples de compétences comportementales :

  • esprit d’équipe ;
  • esprit de synthèse ;
  • autonomie ;
  • adaptabilité ;
  • gestion du stress ;
  • rigueur et précision ;
  • maîtrise de soi ;
  • capacité à prendre des décisions ;
  • confiance en soi ;
  • sens des responsabilités ;
  • stratège ;
  • capacité de délégation ;
  • créativité et inventivité ;
  • prise d’initiative ;
  • etc..

Les compétences transversales

mentionner les compétences transversales dans le CVLes compétences dites transversales ou transverses sont, à l’instar des soft skills, des atouts qui permettent de différencier un candidat d’un autre. À l’inverse des hard skill, ce ne sont pas des compétences ciblées sur un seul et unique métiers, mais des connaissances et savoir-faire communs à tous les emplois, quel que soit le secteur d’activité. Les compétences transverses retiennent particulièrement l’attention des recruteurs, car elles sont transposables à différentes professions et environnement de travail en plus de révéler les capacités et forces d’un candidat. En voici quelques exemples : 

  • maîtrise de l’anglais ;
  • résolution de problèmes ;
  • gestion d’équipe ; 
  • respect des délais :
  • capacité à travailler en mode projet ;
  • maîtrise des outils bureautiques ;
  • maîtrise du traitement de l’information via des outils digitaux ;
  • aisance rédactionnelle ;
  • maîtrise parfaite de la communication orale et écrite en français ;
  • etc..

Le saviez-vous ? Vous pouvez développer vos compétences transverses et les justifier par une certification. Renseignez-vous 

 

Les centres d’intérêt pour ajouter de la valeur

Rédiger un CV en intégrant la catégorie « centres d’intérêt » peut s’avérer risqué, car elle est régulièrement mal exploitée par les candidats. Il n’est pas rare de voir cette section se transformer en centres de « désintérêt. Alors, ne vous contentez pas d’une liste banale et imbuvable tel que :

  • musique ;
  • sorties entre amis ou en famille ;
  • lecture ;
  • cinéma ;
  • sport ;
  • voyage ;
  • nature.

Vous avez compris, rien n’est plus barbant qu’une énumération sans âme d’activités que la plupart des gens aiment faire. Donnez du relief à cette rubrique, elle est censée traduire votre personnalité. Elle n’est utile que si elle éveille l’intérêt du recruteur et pas en lui faisant piquer du nez. Pour la rendre plus dynamique, il existe quelques astuces simples. 

Vous êtes sportif ? Précisez le sport, le niveau, les récompenses gagnées. Vous êtes un amateur de jeux vidéo ? Indiquer vos jeux préférés et pourquoi vous les appréciez tant (pour le graphisme, pour le scénario, etc.). Vous aimez lire, écouter de la musique, vous êtes sensibles à l’art et la culture en général ? Mentionnez à côté de chaque point, des œuvres, auteurs, artistes, scénaristes, que vous affectionnez. Le plus de la section “centres d’intérêt” est quelle peut créer un lien avec le recruteur s’il possède les mêmes références que vous. Vous aimez voyager ? D’accord, mais ne présentez pas cela n’importe comment. Vos dernières vacances touristiques de deux semaines en Grèce n’intéresseront pas les recruteurs. En revanche, une année à l’étranger qui a permis d’apprendre une langue ou de participer à des actions caritatives peut le rendre curieux. Mentionnez vos voyages, que s’ils vous ont apporté de nouvelles richesses et s’ils sont significatifs donc.

 

Aujourd’hui de trop nombreuses candidatures manquent de pertinence et d’impact. La mise en application de ces règles de rédaction vous fera gagner de précieux points face à vos concurrents. Vous voilà désormais paré pour rédiger un CV percutant qui augmentera vos chances d’embauche. Prenez compte de l’ensemble de ces conseils et vous filerez droit vers la phase d’entretien !