Recherche

Comment améliorer la qualité de vie au travail ?

La qualité de vie au travail, facteur de la réussite de l’entreprise

De plus en plus d’entreprises décident d’intégrer la qualité de vie au travail à leur culture d’entreprise. La qualité de vie en entreprise passe par la prise en considération de facteurs aussi bien physiques, matériels, psychologiques, relationnels et organisationnels de chaque collaborateur. De nos jours, le bien-être des employés est au cœur des préoccupations, ainsi de nombreuses entreprises décident d’intégrer cet élément à leur stratégie. Qu’est-ce que la qualité de vie en entreprise ? Comment peut-on la mesurer et l’améliorer ? Dans cet article nous répondons à ces interrogations. 

 

Que signifie vraiment la qualité de vie au travail ? 

La qualité de vie au travail, ou QVT est définie selon l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant « la santé physique de la personne, son état psychologique, son niveau d’indépendance, ses relations sociales, ses croyances personnelles et sa relation avec les spécificités de son environnement ». Une seconde définition de la QVT est envisagée — cette fois du point de vue de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) — comme la manière de regrouper « sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises ». 

 

Comment évaluer la qualité de vie en entreprise

les composantes de la qualité de vie au travailPour évaluer la qualité de vie en entreprise, différents facteurs sont pris en compte. 6 conditions ont été définies par l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) : 

  • les relations sociales et les relations de travail,
  • le contenu et les moyens de travail,
  • l’environnement physique de travail,
  • l’organisation du travail,
  • la réalisation et le développement professionnel,
  • la conciliation entre vie professionnelle et vie privée.

 

Quels intérêts en l’entreprise ?

Améliorer la qualité de vie au travail peut sembler de prime abord une opération coûteuse, mais cet investissement s’avère bénéfique sur beaucoup d’aspects de l’entreprise.

La réduction des coûts

Une bonne qualité de vie professionnelle réduit les coûts de l’entreprise (si, si, c’est véridique !) et lui permet donc d’économiser ou de réinjecter cette somme. Lorsqu’un salarié est satisfait de ses conditions et que son bien-être est pris en compte, les entreprises observent une baisse des arrêts de travail. Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Harvard, reposant sur l’analyse de 36 programmes liés au bien-être en entreprise, a montré que pour chaque dollar investi, les coûts de l’entreprise liés à l’absentéisme baissent de 2,73 $. Une méta-analyse de 42 études sur le bien-être en entreprise a également démontré une réduction de 25 % des arrêts maladie et de l’absentéisme, une baisse de 25 % des coûts liés aux frais de santé et une baisse de 32 % des coûts et indemnisations pour incapacité, selon le site Service Futures.

La qualité de vie en entreprise fait aussi baisser le taux de turnover. Logique puisqu’un employé heureux est un employé fidèle. Là encore des économies sont faites par l’entreprise puisqu’on considère que le recrutement et la formation d’un nouvel employé coûtent à l’entreprise environ une année de salaire d’un collaborateur. Détail du coût de recrutement sur le site Gereso Blog.

Proposer d’améliorer le bien-être des employés dans une entreprise, en avançant ces différents arguments auprès d’un dirigeant ou manager, permettra surement d’augmenter la qualité de vie au travail. 

La santé des collaborateurs

Améliorer la santé, mais également les risques psychosociaux a pour conséquence de réellement diminuer le stress des employés, cela est primordial. Selon Philippe Rodet membre fondateur de la commission nationale sur le stress, déclare dans un article de LégiSocial que « le stress engendre des pathologies néfastes pour les individus et la bonne marche de l’entreprise, dans 75 % des cas, il tue la performance ». Pour ce faire, une entreprise peut par exemple faire appel à un ergothérapeute. Il va conseiller les employés sur la façon d’organiser leur bureau, quel fauteuil choisir, la posture à adopter lorsque l’on travaille toute la journée assis, etc.. Les employés peuvent donc proposer cette solution à leur hiérarchie pour contribuer à améliorer la qualité de vie en entreprise. Cet investissement (dans les services d’un professionnel et dans les besoins matériels qui résultent de cette intervention) peut sembler coûteux pour l’entreprise au départ. À terme cependant, cela permettra de réaliser de nombreuses économies (comme souligné plus haut : baisse des arrêts de travail, du turnover). 

La fédération des équipes autour de l’entreprise

les actions internes pour améliorer le bien-être des employés

La fidélisation et le sentiment d’appartenance sont générés par la qualité de vie et le bien-être des employés. Ce sont deux composantes essentielles qui permettent de créer une culture d’entreprise solide. Le partage des mêmes valeurs et le droit à un traitement équitable et respectueux sont primordiaux pour fédérer les collaborateurs. 

De plus grandes performances

Un des axes principaux que la qualité de vie au travail aidera à développer est bien sûr la performance, car des salariés heureux au travail sont beaucoup plus productifs et investis dans les objectifs de l’entreprise. L’épanouissement des collaborateurs est synonyme de progrès et même d’innovation. Alors, pourquoi douter encore de l’intérêt d’une bonne qualité de vie en entreprise ?

 

Dispositifs à mettre en œuvre pour les collaborateurs

Beaucoup d’actions internes à l’entreprise sont efficaces pour améliorer le bien-être des employés, tels que : 

  • mettre à disposition une salle de relaxation ;
  • adapter les open-spaces ;
  • créer un potager au bureau ;
  • gestion des conflits ;
  • créer un journal interne pour une meilleure communication ;
  • autoriser les animaux de compagnie sur le lieu de travail ;
  • permettre des horaires flexibles ;
  • faciliter l’accès aux formations professionnelles ; 
  • aménager des postes de travail ergonomiques ; 
  • mettre en place le télétravail ;
  • proposer un cours de sport sur la pause déjeuner ;
  • favoriser l’égalité et la diversité ;
  • organiser des événements de team building ;
  • mettre en place une garde d’enfant sur le lieu de travail ;
  • créer une boîte à idées, pour proposer des axes d’amélioration divers pour l’entreprise.

 

Désormais, rien n’est plus clair, la qualité de vie en entreprise constitue un levier de performance pour l’entreprise. Pour qu’elle reste efficace il faut régulièrement effectuer un retour auprès des salariés pour mesurer leur satisfaction. Du confort physique à l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle, le bien-être des employés permet d’améliorer de nombreux aspects. Soumettre certaines idées en entreprise pour améliorer la qualité de vie au travail est une démarche pertinente pour retrouver de la satisfaction et de la motivation