Recherche

Changer de métier à 40 ans : ce n’est pas une crise !

Changer de métier à 40 ans c’est possible !

Aujourd’hui bon nombre de personnes estiment qu’elles n’exerceront pas au même poste toute leur vie, cela est encore plus vrai chez les générations plus jeunes. Changer de métier à 40 ans n’est pas impossible, c’est même plutôt un bon moment pour se réinventer et opter pour la reconversion. Dans cet article, vous allez découvrir qu’il est tout à fait possible de se reconvertir à 40 ans et que, comme certains pourraient vous le dire, vous n’êtes pas en pleine crise de la quarantaine !

 

Quarantenaires, vous n’êtes pas en crise !

Un article de Cadremploi, qui s’appuie sur les résultats d’un sondage réalisé par Opinionway en 2018, traduit parfaitement le phénomène : « 77 % des salariés français estiment que le passage à la quarantaine change leur rapport au travail. Concrètement, soit ils se démotivent, soit ils essaient de se réinventer ».

Le cap de la quarantaine peut en effet pousser les gens à s’interroger sur le sens de la vie et, par répercussion, sur le sens de leur métier. Ce questionnement n’est pourtant pas forcément associé à la crise de la quarantaine et arrive souvent avec la maturité et l’expérience. C’est pourquoi nombreux sont les actifs entre 30 et 50 ans qui souhaitent changer de métier.

 

Les raisons de changer de métier à 40 ans

Arrivé à la quarantaine vous avez acquis de l’expérience dans le domaine professionnel ainsi que de la maturité, cela vous permet de faire le point et décider si votre carrière professionnelle vous satisfait ou non. Changer de métier à 40 ans : il s’agit de l’âge idéal pour se reconvertir et non de la crise de la quarantaine, car vous possédez à la fois l’expérience du monde du travail ainsi que plusieurs années devant vous pour vous former et changer de métier. 

Vous pouvez également améliorer grandement votre qualité de vie en choisissant de changer de métier. Vous pouvez choisir d’exercer le métier qui vous fait rêver, mais que vous n’avez jamais osé faire.

Pour certains les raisons de ce changement ne sont pas toujours liées à leur propre volonté, mais sont intrinsèques à leur entreprise : turnover important, manque de moyens, problèmes de management, licenciement, burnout. Ce changement peut aussi provenir de leur vie personnelle : divorce, maladie…

 

Les facteurs clés d’une reconversion réussie

Avant de vous lancer et changer de métier à 40 ans, il est important de faire le point et de vous poser les bonnes questions. Vous devrez vous interroger sur vos compétences, vos motivations, vos expériences, vos objectifs, la faisabilité de votre projet, votre capacité financière, l’impact sur votre vie personnelle…

Prendre connaissance de témoignages

Vous n’êtes pas le seul à vouloir changer de métier à 40 ans, n’hésitez donc pas à contacter des personnes qui l’ont fait avant vous ! Elles pourront vous conseiller sur la marche à suivre, les étapes à ne pas oublier et sur les avantages que cela comporte. Vous n’êtes pas seul à vouloir changer de cap professionnel, car de nombreux actifs ont déjà pris cette décision avant vous. Sur LinkedIn vous trouverez un grand réseau de reconverti au parcours atypique. N’hésitez pas à les contacter pour échanger sur leur parcours et obtenir des conseils pour vous reconvertir à 40 ans.

Préparer son départ de l’entreprise

Vous souhaitez quitter votre job, rassurez-vous, vous n’êtes pas en pleine crise de la quarantaine ! Si vous travaillez en entreprise, il pourra être judicieux de prévenir votre patron dans le but de négocier une rupture conventionnelle de votre contrat. Cela vous permettra d’obtenir un départ à l’amiable et de bénéficier d’un revenu pendant quelques mois. Pour cela il est important que vous fassiez preuve de souplesse quant à votre départ si vous le pouvez, dans le but de terminer vos projets en cours et d’assurer la formation de votre successeur.

Évaluer les difficultés qui pourraient survenir

Malgré toute la bonne volonté que vous pouvez y mettre, il est possible que vous traversiez des périodes difficiles lors de votre reconversion. Ainsi si vous quittez votre poste pour un emploi moins bien rémunéré, ou si vous devez réaliser de nombreuses heures de formation cela peut avoir un impact sur votre vie personnelle. Pensez-y avant de vous lancer et réfléchissez à vos priorités.

 

Évaluer ses compétences et se former pour changer de métier à 40 ans

Se former pour changer de métier à 40 ans

Le bilan de compétences

Votre période de formation sera une étape importante pour changer de métier à 40 ans. Pour commencer, il pourra vous être bénéfique d’effectuer un bilan de compétences. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble de vos atouts et de ce que vous souhaitez améliorer.

Formations compétences spécialisées

Vous pouvez effectuer une formation à l’entrepreneuriat si vous souhaitez créer votre entreprise. Ou vous former pour vous spécialiser dans certains domaines tels que la bureautique et l’anglais. Moovéus vous propose ces formations, renseignez-vous pour changer de métier à 40 ans. 

Vous former grâce à votre compte CPF

Même si vous quittez votre emploi, votre compte CPF lui reste actif, vous pouvez bénéficier de vos euros disponibles pour financer une formation même si vous n’occupez pas de poste actuellement. Découvrez comment vous former grâce à votre compte CPF avec Moovéus.

Valorisation des acquis de l’expérience (VAE)

À l’issue de vos années de travail, vous aurez gagné en expérience, pour valoriser cela vous pouvez effectuer une validation des acquis par l’expérience, dans le but de changer de métier à 40 ans. Un jury évaluera les compétences que vous avez acquises tout au long de vos expériences pour vous attribuer un diplôme qui certifie votre expertise.

 

Vous connaissez désormais toutes les pistes pour changer de métier à 40 ans. Vous voyez, être quarantenaire et se reconvertir est tout à fait faisable et légitime si votre carrière ne vous satisfait plus. Rien à voir avec la crise de la quarantaine donc. Vous pourrez maintenant faire taire les plus taquins.